Société

Depuis 1974 les huîtres de Francis se vendent par milliers au Mans

Par Martin Cotta, France Bleu Maine jeudi 22 décembre 2016 à 17:04

Franck, fils de Francis Bertaille, ostréiculteur sur la place de la République du Mans
Franck, fils de Francis Bertaille, ostréiculteur sur la place de la République du Mans © Radio France - Martin Cotta

Cela fait 42 ans que Francis Bertaille, ostréiculteur de l'île d'Oléron installe des étales dans le centre ville du Mans. Au départ rue des Minimes, le stand se situe aujourd'hui place de la République. Exceptionnellement cette année Francis est absent. Son fils, Franck, assure les ventes de Noël.

C'est un des commerçants le plus connu au Mans. Francis Bertaille vend des huîtres depuis 1974 en Sarthe. Une fois n'est pas coutume, pour des raisons personnelles cet ostréiculteur de l'Île d'Oléron n'est pas présent cette année, place de la République. C'est son fils Franck, ostréiculteur également, qui a repris le flambeau à l'approche de Noël.

"Il se voit comme Dalida"

En l'absence de son père, Franck aime raconter l'histoire d'amour qui lie le vendeur d'huîtres à la ville du Mans depuis 42 ans. "Au départ mon père livrait des huîtres dans plusieurs restaurants au Mans, à Évreux, Dreux, Lisieux. Un jour il s'est arrêté au restaurant Le Berry. La patronne lui a alors demandé : "pourquoi ne vous installez-vous pas rue des Minimes devant les galeries ?' Le lendemain mon père est allé voir le directeur des Nouvelles galeries qui lui a répondu qu'il pouvait s'installer sans problème" sourit le fiston.

"C'est son bébé. Il ne pourrait pas vivre sans. D'ailleurs il dit toujours qu'il mourra sur son stand. Comme un artiste en fait. Il se voit comme Dalida, il veut mourir sur scène"

Et même si aujourd'hui les casiers d'huîtres sont installés sur la place de la République, la clientèle s'y retrouve. Monique, habitante de La Guerche achète exclusivement chez Francis. "On le connaît bien. J'ai sa carte et je l'ai même appelé chez lui pour savoir s'il vendait bien ses huîtres encore chez nous cette année" déclare la dame. Monique vient d'ailleurs d'acheter sept douzaines d'huîtres dans un pochon vert. Les clients défilent, Franck le fils a toujours un bon mot pour eux. Jean-Charles un des salariés en intérim est épaté : "personnellement c'est la première fois que je travaille pour Francis et c'est impressionnant. Il a des clients fidèles depuis 40 ans !".

Cette année pour les fêtes de Noël et le Jour de l'An, près de sept tonnes d'huîtres de chez Francis et Franck seront vendues.