Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Depuis une semaine des trains à Valence sont remplacés par des cars, les usagers pas contents

lundi 1 avril 2019 à 2:25 Par Diane Sprimont, France Bleu Drôme Ardèche

Le trafic des trains en partance et à l'arrivée de Valence sera perturbé jusqu'au 10 mai. Les trains sont supprimés ou remplacés par des cars en Auvergne-Rhône-Alpes pour des travaux de modernisation. Les usagers déplorent un manque de communication de la SNCF.

Entre 8h00 et 17h00, beaucoup de trains sont remplacés par des cars
Entre 8h00 et 17h00, beaucoup de trains sont remplacés par des cars © Radio France - Stéphane Milhomme

Valence, France

Cela fait une semaine que la circulation des trains est très perturbée à Valence. Et cela va durer jusqu'au 10 mai prochain. Entre 8h00 et 17h00, pour aller à Lyon, Grenoble, ou encore Chambéry, les trains sont remplacés par des cars.  

Ces travaux font partie de la modernisation et de la maintenance du réseau Auvergnes Rhône Alpes. 750 millions d'euros sont engagés dans ce projet. 

La ligne Valence ville - Valence TGV perturbée

 Pour aller à Valence ville ou Valence TGV, des cars remplacent notamment les trains en plus de la ligne Citéa. "Avec cette navette c'est infernal, on peut rater des correspondances, il n'y en a pas toujours, c'est regrettable, on perd un temps fou, merci la SNCF," s'énerve une usagère de la ligne Valence-Paris, Valence-Lyon. Pour être sûre d'arriver un bon port, elle vient une heure en avance. 

La SNCF ne nous a pas répondu. Un manque de communication jugé habituel pour Jérôme Paulet, membre du collectif des usagers de la ligne Valence-Grenoble, "des trains sont supprimés ou remplacés mais on ne sait pas pourquoi. On continue à avoir régulièrement des travaux sans savoir pourquoi". 

 En tout cas, ce que l'on sait, c'est que ces travaux en Auvergne Rhône Alpes coûtent 750 millions d'euros.