Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des affiches anti-PMA collées dans le centre de Laval pour inciter les Mayennais à venir manifester à Paris le 6 octobre

-
Par , France Bleu Mayenne

Vous avez peut-être remarqué des affiches anti-PMA collées un peu partout à Laval ce lundi 30 septembre. Plusieurs associations du département, contre la Procréation Médicalement Assistée pour toutes les femmes, appellent les Mayennais à participer à la manifestation de ce 6 octobre à Paris.

Des cars au départ de la Mayenne sont même prévus pour rejoindre le cortège parisien, le 6 octobre.
Des cars au départ de la Mayenne sont même prévus pour rejoindre le cortège parisien, le 6 octobre. © Radio France - Aurore Richard

Laval, France

Les anti-PMA se mobilisent en Mayenne. Des associations de notre département, La Manif pour Tous 53 ou les Associations Familiales Catholiques, ont collé des affiches dans la soirée de ce dimanche 29 septembre, un peu partout à Laval, dans le centre-ville, près des grandes surfaces.

C'est un moyen d'annoncer la manifestation de ce dimanche 6 octobre à Paris et donc, d'appeler les Mayennais à y participer. Cette manifestation se fait contre la Procréation Médicalement Assistée élargie à toutes les femmes alors que l'Assemblée nationale a validé cet article ce vendredi 27 septembre, en première lecture

Des militants anti-PMA qui veulent peser dans le débat 

Pour Bertrand Latournerie, de La Manif pour Tous 53, les opposants mayennais à la PMA pour toutes les femmes doivent manifester et se faire entendre car pour l'instant, ils sont ignorés selon lui

"Emmanuel Macron nous a toujours dit qu'il ne ferait pas passer ces lois s'il n'y avait pas un consensus national. Or, ce consensus n'a pas été démontré et à de maintes reprises. Les résultats des Etats Généraux de la Bioéthique ont montré que 80% des gens qui se sont déplacés pour répondre, étaient contre l'ouverture de la PMA aux femmes seules, aux couples de femmes mariées et contre la GPA qui serait la suite logique", explique Bertrand Latournerie. 

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a pourtant rappelé le 11 septembre dernier, que la GPA, la gestation pour autrui "demeurera absolument prohibée en France".

Le projet de loi bioéthique devant le Sénat à partir du 15 octobre

Ce qui dérange Bertrand Latournerie, de la Manif pour Tous 53 dans ce projet de loi, c'est notamment la disparition de la "figure du père" selon lui. "Je suis père de cinq enfants, je pense que j'ai établi des liens fondamentaux avec mes enfants, qu'ils ont bénéficié de ma présence au sein de la famille au même titre que de celle de leur maman. C'est cette inégalité de base qui est créée par les lois en discussion qui me semble injuste pour les enfants", estime-t'il. 

L'Académie des Sciences a émis ce samedi 21 septembre des réserves "liées à de possibles conséquences médicales" relatives à l'extension de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux femmes seules ou en couple avec une autre femme. Un avis jugé "peut-être un peu daté" par la ministre de la Santé Agnès Buzyn

Plusieurs études ont pourtant montré que les enfants nés de PMA dans un couple hétérosexuel, homosexuel ou chez une femme seule s'épanouissent de façon égale. L'examen du projet de loi bioéthique se poursuit à l'Assemblée nationale en cette fin septembre, et il sera devant le Sénat à partir de la mi octobre.

Choix de la station

France Bleu