Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des appartements de Miramas infestés par les rats

dimanche 24 juillet 2016 à 6:19 Par Rosalie Lafarge, France Bleu Provence et France Bleu

Une dizaine d'habitants de Miramas crie son ras-le-bol. Ils assurent que leurs deux immeubles sont envahis par les rats et que personne ne fait rien pour régler la situation.

Les rats passent par les canalisations ou la VMC et laissent des traces d'urine sur le mur des toilettes de Chantal Ringot
Les rats passent par les canalisations ou la VMC et laissent des traces d'urine sur le mur des toilettes de Chantal Ringot © Radio France - Rosalie Lafarge

Miramas, France

Leur calvaire dure depuis 2009. C'est à ce moment là que les premiers habitants des immeubles du 2 rue Henri-Lang et du 4 rue Pinoncelly, séparés de quelques mètres dans le quartier SNCF de Miramas, ont remarqué les rats pour la première fois.

Chantal Ringot prend régulièrement des photos des dégâts provoqués chez elle par les rats et conserve tout dans un dossier - Radio France
Chantal Ringot prend régulièrement des photos des dégâts provoqués chez elle par les rats et conserve tout dans un dossier © Radio France - Rosalie Lafarge

A 70 ans et avec une santé fragile, Chantal Ringot habite au premier étage de l'un de ces deux immeubles. Quand elle a emménagé en 2009, elle a senti une odeur pestilentielle, mais on lui a dit que cela venait des égouts et elle ne s'en est pas trop inquiétée au départ. Sauf qu'après l'odeur, sont arrivés les responsables de l'odeur.

"De l'urine de rat coule sur les murs de mes toilettes"

"J'ai commencé à voir des rats qui venaient dans les WC et dans la gaine VMC, je m'en suis rendu compte parce qu'il y avait de l'urine qui sortait de la grille, et d'ailleurs il y en a encore" explique-t-elle en montrant les traces laissées sur le mur de ses toilettes.

Les dégâts provoqués par les rats dans les toilettes de Chantal Ringot - Radio France
Les dégâts provoqués par les rats dans les toilettes de Chantal Ringot © Radio France - Rosalie Lafarge

Chez elle, les rats ont aussi creusé un trou dans le carrelage de sa cuisine assure Chantal Ringot en pointant l'ouverture derrière sa machine à laver : "Il a mangé le carrelage, ce n'est pas rien. Et puis il y en a dans les faux planchers, mais ce n'est quand même pas à moi de démonter les planchers."

Le trou sous le tuyau dans la cuisine de Chantal Ringot, creusé, dit-elle, par un rat qui a mangé le carrelage - Radio France
Le trou sous le tuyau dans la cuisine de Chantal Ringot, creusé, dit-elle, par un rat qui a mangé le carrelage © Radio France - Rosalie Lafarge

Alors Chantal a écrit au maire de Miramas, au préfet, à des ministres, mais rien n'y fait, jure-t-elle. Il n'y a que le jour où elle a attrapé un rat et qu'elle l'a mis dans un bocal chez la gardienne que le bailleur lui a envoyé des dératiseurs. Sauf que cela n'a pas été efficace, regrette-t-elle.

"Je vous assure qu'on n'est pas tranquille. J'ai toujours peur d'attraper quelque chose...On essaie de vivre avec, mais la nuit je les entends puisqu'ils grattent. C'est infernal."

Face à la situation, le fils de Chantal Ringot lui a proposé de déménager. Mais elle ne le souhaite pas : "C'est embêtant de déménager pour un truc qui ne devrait plus se produire au XXIe siècle."

La dératisation ordonnée par le bailleur chez Chantal Ringot n'a rien donné : les rats sont revenus - Radio France
La dératisation ordonnée par le bailleur chez Chantal Ringot n'a rien donné : les rats sont revenus © Radio France - Rosalie Lafarge

"J'en ai trouvé un dans la chambre des enfants" 

Reski Tourri 45 ans, habite l'autre immeuble concerné, à quelques mètres, avec ses quatre enfants. "Chez nous, les rats sont entrés par la pipe des WC, explique ce père de famille. _Il y a quelques semaines, j'en ai trouvé un dans la chambre des enfants". _Un fléau qui l'empêche de dormir jure-t-il.

"Je n'arrive pas à dormir et je fais la guerre chez moi : on ferme tout, on ne laisse rien traîner. Ce n'est pas possible de vivre dans des conditions pareilles".

Surtout que cela fait des années que cet homme se bat. Comme Chantal Ringot, il a fait des courriers à la mairie, au bailleur, à l'agence régionale de santé... Il a même fait signer une pétition à tous les locataires concernés qu'il a remis à la mairie, mais il l'assure : rien ne bouge.

Reski Touri se bat depuis des années pour essayer de faire dératiser durablement les deux immeubles concernés - Radio France
Reski Touri se bat depuis des années pour essayer de faire dératiser durablement les deux immeubles concernés © Radio France - Rosalie Lafarge

"Le bailleur dit que c'est de la faute de la mairie qui ne traite pas les égouts. Et la mairie répond que c'est au bailleur de faire la police dans ses immeubles. Chacun se renvoie la balle et au bout rien ne change".

La mairie de Miramas rétorque qu'il y a une dératisation des égouts de la ville deux fois par an et que celle des immeubles incombe en effet au bailleur, qui lui, n'a pas donné suite aux sollicitations de France Bleu Provence.