Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des appartements pour femmes victimes de violences conjugales dans les ex-logements d'une école d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le bâtiment qui abritait les logements de fonction des enseignant.e.s de l'école Jean Henri Fabre va être rénové. Il accueillera en 2022 des femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants. L'association Rheso proposera un accompagnement psychologique pour envisager l'avenir.

Les ex-logements de fonction de l'Ecole Fabre à Avignon accueilleront des femmes victimes de violences conjugales
Les ex-logements de fonction de l'Ecole Fabre à Avignon accueilleront des femmes victimes de violences conjugales © Radio France - Philippe Paupert

La mairie d'Avignon cède pour un euro un bâtiment qui accueillera des femmes victimes de violences conjugales. Le bâtiment qui abritait  autrefois, au 165 avenue de Tarascon, les logements de fonction des enseignant.e.s de l'école Jean Henri Fabre va être rénové pour proposer cinq appartements sécurisés pour des femmes victimes de violence. Un appartement hébergera des femmes avec leurs enfants. L'association Rheso y installera aussi l'antenne départementale de lutte contre les violences conjugales.

Huit studios existaient déjà à Orange pour héberger ces femmes victimes.  Une centaine de femmes ont recours à cet hébergement transitoire chaque année en Vaucluse. L'association Rheso espère que les logements seront disponibles après travaux en 2022 au 165 avenue de Tarascon. Depuis le début de l'année, 141 féminicides ont été commis en France.

Un hébergement prés de la Rocade d'Avignon après des violences conjugales

La mairie a cédé pour 1 euro pour 43 ans les six ex-logements de fonction. Un opérateur social, la Coopérative Méditerranée de Bâtisseurs de Logements d'Insertion va y installer cinq appartements. Plusieurs femmes pourront vivre en co-hébergement dans le même appartement. Un autre appartement accueillera temporairement les femmes qui fuient avec leurs enfants les coups de leur compagnon. Pascal Rabeau, le maître d'ouvrage, explique qu'il y a "une fierté à rénover les anciens logements de l'école Jean Henri Fabre pour accueillir des femmes victimes de violences conjugales." 

L'association Rheso installera son antenne départementale dans le bâtiment, prés du tramway et de la Rocade pour proposer un accompagnement aux femmes victimes. La directrice de Rheso, Carole Ringaud, insiste "ces femmes ont besoin d'un lieu pour se poser, être sécurisée, être écoutée, comprendre ce qui s'est joué avec leur compagnon et préparer leur avenir et celui de leurs enfants"

Les défenseures des femmes déplorent qu'il n'y ait qu'un seul hébergement d'urgence en Vaucluse. Une rencontre est prévue avec le préfet de Vaucluse pour garantir le financement du fonctionnement de ces hébergements. Les défenseures des femmes soulignent que la lutte contre les violences sexistes et sexuelles est la grande cause du quinquennat.

Prés du tramway et de la Rocade d'Avignon, cinq appartements hébergeront temporairement des femmes victimes de violences conjugales - Radio France
Prés du tramway et de la Rocade d'Avignon, cinq appartements hébergeront temporairement des femmes victimes de violences conjugales © Radio France - Philippe Paupert

3919, le numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. C'est un appel anonyme et gratuit 7 jours sur 7, de 9h à 22h du lundi au vendredi et de 9h à 18h les samedis, dimanches et jours fériés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu