Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des avions Awacs seront prochainement stationnés à l'aéroport de Châteauroux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Ce ne sont pas des avions comme les autres. Des Awacs, avec leur imposant radar sur le fuselage, vont quitter la base aérienne d'Avord (Cher), où des travaux sur la piste seront réalisés. Plusieurs appareils doivent être stationnés à l'aéroport de Châteauroux à partir du mois d'avril.

Un Awacs de l'armée française
Un Awacs de l'armée française © Maxppp - EPA/LUDOVIC MARIN

Depuis le début de la crise sanitaire et l'épidémie de Covid-19, les passionnés d'aviation ont pu admirer des dizaines d'avions de ligne de compagnies aériennes différentes à l'aéroport de Châteauroux. À partir du mois d'avril, ce sont des avions militaires Awacs qui doivent arriver sur le site castelroussin. Ces appareils sont en temps normal à la base aérienne d'Avord, dans le Cher. Mais de très importants travaux sur la piste obligent les avions à être déployés ailleurs. "Ils sont reconnaissables entre mille. Ils font partie de l'identité visuelle de la base", confie le colonel Olivier Kaladjian, commandant de la base aérienne d'Avord.

Les Awacs continueront leurs missions pour l'armée

"On a fait le choix de la proximité immédiate de la base d'Avord. On profite de synergies locales et régionales. L'aéroport de Châteauroux est un aéroport avec lequel nous travaillons", indique le colonel Olivier Kaladjian. En effet, il n'est pas rare de voir (et d'entendre) ces Awacs dans le ciel castelroussin. "On est régulièrement utilisé comme terrain d'entraînement. Ces avions sont caractéristiques. Les Castelroussins les voient assez souvent au-dessus de leur tête", confirme Didier Lefresne, le directeur de l'aéroport de Châteauroux. En revanche, voir ces avions militaires au sol pendant une longue durée, c'est une première.

"Ils vont être complètement autonomes. L'armée va s'occuper de ses propres avions. La seule partie qui nous reviendra sera le ravitaillement en kérosène", ajoute Didier Lefresne. "Que l'aéroport de Châteauroux soit choisi pour le stationnement d'Awacs, c'est un privilège et une reconnaissance. C'est positif pour l'armée, pour l'aéroport et pour le territoire", insiste le directeur.

Les Awacs ne resteront pas en permanence au sol à Châteauroux. "Au-dessus du fuselage de l'avion, un radar permet de détecter les avions. Mais les Awacs sont des centres de commandement et de contrôle aéroportés. Ils permettent de conduire les opérations, de fusionner toutes les informations qu'on a et de prendre des décisions", précise le colonel Olivier Kaladjian, commandant de la base aérienne d'Avord.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess