Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Des bancs connectés dans les communes de l'Huisne sarthoise

-
Par , France Bleu Maine
La Ferté-Bernard, France

Dans le cadre de son développement touristique axé sur le numérique, la communauté de communes vient d'installer cinq banc connectés dans quatre de ses communes. De quoi recharger son téléphone, avoir un accès wifi et bien sûr obtenir des infos sur le lieu où vous vous trouvez.

Le banc connecté devant la médiathèque de La Ferté-Bernard
Le banc connecté devant la médiathèque de La Ferté-Bernard © Radio France - Ruddy Guilmin

Le futur, c'est maintenant dans les communes de l'Huisne Sarthoise ! Depuis quelques jours, cinq bancs connectés ont été installés à La Ferté-Bernard (Notre-Dame-des-Marais et médiathèque), Tuffé (place de l'église), Montmirail (place du château) et Gréez-sur-Roc (place de l'église). Un mobilier urbain du 21e siècle qui permet de recharger son téléphone ou sa tablette grâce à deux ports USB et quatre chargeurs à induction. Mais aussi de se connecter librement à Internet en wifi.

Alimentés en électricité grâce à un panneau solaire, ces bancs ont rapidement été adoptés par les jeunes afin de profiter du réseau gratuitement, sans pomper sur leur forfait. Par exemple pour écouter de la musique. Afin d'éviter les nuisances nocturnes, ils ne fonctionnent d'ailleurs pas entre 22 h et 7 h. Bref, en quelques jours à peine, les plus "geeks" se les sont appropriés. Mais la vraie cible, ce sont les touristes, qui trouveront aussi des infos en se connectant explique Emmanuel maillet, le président de l'office de tourisme : "La première page qui s'ouvrira concernera le lieu où vous vous trouvez. Donc à Notre-Dame-des-Marais, ce sera sur le patrimoine de la Ferté, à Montmirail sur le château ou à Gréez-sur-Roc sur le site archéologique."

Cet investissement à 52 000 € (soit environ 10 000 € le banc) s'inscrit dans une démarche de développement numérique de l'office de tourisme, à l'image du nouveau site de l'office plus adapté aux smartphones. "Ça fait partie des choses attendues, explique Emmanuel Maillet, car on sait très bien qu'aujourd'hui, les gens passent par net et plus particulièrement via leur téléphone, pour tout. Pour trouver un resto, pour réserver une activité."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu