Société

Des bons d'achats gagnés en appelant un numéro surtaxé... Attention arnaque présumée !

Par Nathalie Broutin, France Bleu Sud Lorraine jeudi 22 décembre 2016 à 17:46

Si vous voulez gagner votre bon d'achat, rappelez-nous, dit le message
Si vous voulez gagner votre bon d'achat, rappelez-nous, dit le message © Maxppp - maxpp

Des clients d'une enseigne de supermarchés dans l'agglomération de Nancy ont reçu ce message : " Vous pouvez gagner des bons d'achat en jouant, rappelez nous". "Attention il s'agit d'une arnaque", prévient l'enseigne sur son site internet, "toute la grande distribution serait concernée en France."

Le consommateur d'une enseigne de supermarchés dans l'agglomération de Nancy a reçu ce message il y a quelques jours : "vous pouvez gagner en jouant avec nous des sommes d'argent ou des bons d'achat d'une valeur de 150 euros à 1500 euros. Rappelez nous." Le client nancéien soupçonneux a posé la question dans son magasin sur ce nouveau jeu très attractif pour la fin d'année. On lui aurait répondu , qu'il n'était pas le premier à en parler, mais que le supermarché n'était pas à l'origine de ce jeu, qu'il s'agissait bien d'une arnaque présumée aux numéros surtaxés.

Une usurpation d'identité de plusieurs enseignes

Sur son site internet national, l'enseigne de grande distribution prévient ses clients "Avis important à notre clientèle : tentatives d'escroquerie, les auteurs de ces agissements usurpent notre identité". L'enseigne sollicitée n'a pas répondu ce jeudi 22 décembre à notre demande d'interview.

Ce type d'arnaques est en hausse selon l'UFC que choisir à Nancy

A l'association UFC que choisir à Nancy, Jacques Fleury, son responsable confie avoir été alerté lui aussi par de nombreux consommateurs. L'arnaque est connue et semble en hausse ces dernières semaines, on l'appelle encore "ping call" , selon lui. Un e-mail ou SMS vous propose de participer à un jeu pour gagner des bons d'achat dans un magasin. Le numéro que l'on vous demande de rappeler est un numéro surtaxé ou un site internet frauduleux. "Les sommes d'argent escroquées peuvent vite atteindre de 200 à 300 euros" précise Jacques Fleury. Si vous avez été victime, l'Ufc propose plusieurs actions : identifier le fournisseur du service via le site www.infosva.org grâce au numéro à rappeler, alerter un site national qui enregistre tous ces types d'arnaques par un SMS au 33700, déposer plainte, voire poursuivre au pénal pour obtenir des dommages et intérêt. Une dernière démarche qui peut prendre plusieurs années.