Société

Des bus sur les bandes d'arrêt d'urgence, ça existe déjà à Grenoble !

Par Laurent Gallien, France Bleu Isère jeudi 5 juin 2014 à 10:56

Voie spécialisée partagée pour les bus à Grenoble (A48)
Voie spécialisée partagée pour les bus à Grenoble (A48) © maxppp

Le secrétaire d’État aux transports Frédéric Cuvillier émet l'idée de faire circuler les bus, taxis et véhicules de covoiturage sur les bandes d'arrêt d'urgence des grands axes péri-urbains. En Isère c'est une réalité pour les bus du département depuis 2007 sur l'A48 aux portes de Grenoble. Une expérience qui a montré son efficacité.

En proposant d'ouvrir les bandes d'arrêt d'urgence aux bus, taxis et covoiturage lors d'enconcombrements aux portes des grandes agglomérations, le secrétaire d'Etat Frédéric Cuvillier fait référence à des expériences tentées à l'étranger mais aussi à celle qui est en vigueur depuis 2007 en Isère. Depuis sept ans en effet le Conseil Général, en accord avec la société d'autoroute AREA, permet à ses "Bus Express" inter-urbains d'utiliser la bande d'arrêt d'urgence de l'A48 qui entre dans l'agglomération grenobloise et qui est quotidiennement embouteillée. Cette "Voie spécialisée partagée (VSP)" , comme elle est nommée ici, a montré son efficacité à tel point qu'elle vient d'être allongée de 5,4 kilomètres, jusqu'au péage de Veurey, et que les autocars en fonction ne suffisent plus à la demande.

Voie de Bus sur bande d'arrêt d'urgence - ENRO

Le directeur adjoint des mobilités au Conseil Général de l'Isère, Hervé Monet, rappelle le fonctionnement de cette "VSP" et ses effets sur la circulation

Voie de Bus sur bande d'arrêt d'urgence - SON

Frédéric Cuvillier, ministre des transports - Maxppp
Frédéric Cuvillier, ministre des transports © Maxppp

Partager sur :