Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des cafés de village renaissent dans le nord de l'Yonne

dimanche 3 juin 2018 à 18:08 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Plusieurs communes s’apprêtent à retrouver un café dans le Sénonais au mois de juin. Il s’agit de Rosoy, Sergines et Collemiers. Des projets bien différents mais avec un point commun : ils sont plébiscités par les habitants.

Le café associatif de Collemiers doit ouvrir le 23 juin 2018
Le café associatif de Collemiers doit ouvrir le 23 juin 2018 © Radio France - Renaud Candelier

Yonne, France

On parle souvent des bistrots qui ferment dans les villages mais certains rouvrent aussi. Le point commun de ces villages : leur dernier café a fermé depuis plusieurs années et il manque aux habitants. Beaucoup de villages n’ont plus aucun commerce. C’est le cas de Collemiers, 635 habitants où chacun a tendance à rester chez lui déplore Anne : "dans le village on ne se connaît plus. On est arrivé il y a dix ans, nous n'avons pas d'enfant à l'école. On ne connaissait personne."

Un lieu de rencontre et de convivialité

Avec une bande de voisins est alors née l’idée d’un café associatif. Le Bar’ouf ouvrira le 23 juin. Patricia Morin est la propriétaire des lieux : "il y aura une salle avec un bar, coin épicerie, baby-foot et poste internet. Et une grande salle, avec une scène, un grand écran, un coin avec des livres..." Le Bar'ouf se veut aussi lieu de concert, de conférences, d'ateliers proposés par des bénévoles pour partager leur savoir. Autrement dit "d'abord un lieu de rencontre et de convivialité." L'association compte embaucher deux salariées. Elle a été lancée uniquement avec les financements de ses membres. 

L'ancienne mairie réhabilitée par la commune pour y installer un café-restaurant

A l'inverse à Rosoy, c'est la commune qui a financé les travaux de rénovation du futur café-restaurant du village. Dans l'ancienne mairie, c’est un gérant privé qui tiendra le comptoir. Jimmy Brousse estime qu’il y a un potentiel : "j'ai vu quand-même un paquet d'organisme, la BGE, Initiactive, mon conseiller bancaire, le comptable, aucun d'eux ne s'est opposé au projet. On suppose que c'est viable." 

Jimmy Brousse tiendra avec son épouse le nouveau café-restaurant de Rosoy - Radio France
Jimmy Brousse tiendra avec son épouse le nouveau café-restaurant de Rosoy © Radio France - Renaud Candelier

A Rosoy, la commune a mené les travaux pour près de 600.000 euros HT, dans le cadre de son opération "Coeur de village +" explique la maire, Dominique Chappuit : "en bas, il y aura le café et en haut une salle de télétravail avec des entreprises qui vont partager et nous aider à rembourser nos emprunts. Donc c'est une opération blanche pour la commune et les habitants." D’autant que deux infirmières devraient aussi s’installer à l’étage. 

A Rosoy le café fera portes ouvertes mi-juin avant d'ouvrir définitivement quelques semaines plus tard.  A Sergines aussi la mairie a racheté les murs de l'ancien café. Sa réouverture est prévue au mois de juin après travaux.