Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Des centaines de personnes massées à Farébersviller pour voir Miss France : la polémique enfle

C'était la première sortie officielle, samedi, de la nouvelle Miss France, Amandine Petit, au centre commercial B'Est à Farébersviller. Mais les images de centaines de personnes venues à la dédicace choquent élus et médecins.

Première sortie officielle pour Amandine petit, Miss France 2021, accompagnée par Diane Febvay, Miss Lorraine 2021 au centre commercial B'Est de Farébersviller
Première sortie officielle pour Amandine petit, Miss France 2021, accompagnée par Diane Febvay, Miss Lorraine 2021 au centre commercial B'Est de Farébersviller © Maxppp - Stephane STIFTER

La première séance de dédicace de la nouvelle miss France provoque une polémique. Des centaines de personnes sont venues samedi rencontrer la Normande Amandine Petit dans un centre commercial de Moselle, le centre B'Est de Farébersviller. Mais les images de cet attroupement sont critiquées de toutes part, autant par les professionnels qui n'ont pas le droit de travailler, que par les soignants et certains élus locaux.

Miss France est donc essentielle ?"

"Ce type d'image est une insulte pour les soignants", dit par exemple le docteur Damien Barraud, médecin du service de réanimation de l'hôpital Mercy. "Miss France est donc essentielle", réagissent avec ironie de nombreux patrons de bars, restaurants, salles de sport, professionnels de la culture. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des élus de Moselle-Est ont ont également exprimé leur incompréhension, comme le maire de Forbach, Alexandre Cassaro, ou le député du bassin houiller Christophe Arend qui pose cette question : "Était-ce du bon sens ?"

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Petite précision concernant le tweet du député mosellan : le taux d'occupation Covid des services de réanimation en Moselle est de 65% (qui est déjà beaucoup), mais si on ajoute les malades hors Covid, on atteint 86%. Réaction également de la députée voisine de Saint-Avold, Hélène Zannier : "les organisateurs devront prendre leurs responsabilités."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'un des organisateurs, Christian Morel, du Républicain Lorrain, répond qu'il y avait 20 agents de sécurité qui contrôlaient le port du masque et imposaient le lavement des mains. Dans la file d’attente la distanciation était respectée, explique-t-il encore, reconnaissant qu'il y avait un attroupement devant la scène, mais toujours avec le masque.

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Quant à la patronne du concours miss france Sylvie Tellier, elle précise dans le Parisien Aujourd'hui en France qu'elle n'est pas organisatrice de l'évènement. Pour son collègue sur place, toutes les mesures de sécurité étaient respectées. Et puis, "il n'est pas question d'enfermer Miss France chez elle."  Amandine Petit est d'ailleurs sensible aux questions de santé, puisque son ambition est de diriger... un Ehpad.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess