Société

Plusieurs chasseurs verbalisés le week-end dernier dans le Gard

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère mercredi 11 octobre 2017 à 10:46

Quand les chasseurs se déplacent en voiture ils doivent ranger leur arme dans l'étui.
Quand les chasseurs se déplacent en voiture ils doivent ranger leur arme dans l'étui. © Maxppp - maxppp

Les agents de la police et de l'environnement de l'Office Nationale de Chasse Faune Sauvage ont ciblé les chasseurs le week-end dernier. Résultat ils ont verbalisé l'un entre eux pour alcoolémie et deux autres pour ne pas avoir placé leur arme sous l'étui.

Pas de pitié pour les chasseurs. Les agents de la police et de l'environnement de l'Office nationale de chasse faune sauvage appuyés par les gendarmes de Marguerittes et de Nîmes guettent les chasseurs les jours de sortie.

C'est comme ça que dimanche dernier un habitant de Saint-Gervasy qui partait chasser a été contrôlé avec 0,2 g/l à l'éthylomètre. Un taux inférieur au taux limite prévu par le code de la route mais assez élevé pour ne pas avoir le droit d'utiliser son arme de chasse. Dans le Gard il est interdit de faire usage de son arme de chasse sous l'emprise de l'alcool, pas de sortie donc pour ce chasseur.

135 euros pour une arme non placée sous étui

Le règlement est aussi stricte en ce qui concerne l'usage des armes et gare à ceux qui "oublient" de les ranger dans leur étui. Deux chasseurs contrôlés dans leur voiture ont été ainsi verbalisés, l'un d'entre eux avait son fusil déchargé mais placé entre les jambes. Un geste qui lui a coûté comme à son collègue 135 euros.

Les agents de l'ONCFS rappellent que les contrôles administratifs et d'alcoolémie seront fréquents pendant toute la saison de chasse.