Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Avoir 20 ans en 2021

Des colis alimentaires pour les étudiants biterrois touchés par la crise sanitaire

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Les étudiants biterrois les plus impactés par la crise du Covid-19 ont reçu, mardi 19 janvier, un colis alimentaire. Une initiative de la Région Occitanie. Des produits locaux ont été distribués par la Croix-Rouge. 50% des étudiants sont boursiers dans le Biterrois, c'est bien plus qu'à Montpellier.

Des étudiants Biterrois réceptionnent leur colis alimentaire à la Croix Rouge de Béziers
Des étudiants Biterrois réceptionnent leur colis alimentaire à la Croix Rouge de Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

La Croix-Rouge en partenariat avec la région Occitanie a distribué ce mardi 19 janvier dans le Biterrois des colis alimentaire aux étudiants les plus défavorisés de l'ouest héraultais. Il s'agit de paniers composés de produits frais et locaux (yaourts, riz, pommes, pommes de terre, œufs, viande...).

Cinq étudiants sur 10 sont boursiers dans le Biterrois. En cette période de pandémie et alors qu'il est difficile de trouver un petit job, bien des étudiants se serrent la ceinture pour pouvoir manger. "Les fins de mois sont difficiles", reconnait Kévin. Ce jeune de 18 ans est en première année MMI (Métiers du multimédia et de l'internet) à l'IUT de Béziers.  

Difficile de survivre pour ceux qui ne sont pas épaulés par leurs parents

"Je mange pour 25 euros par semaine. Pas plus. C'est simple, c'est pâtes le midi et pâtes le soir depuis des mois. Je me serre la ceinture." Ce colis est forcément de bon augure pour Kevin.

''Je saute des repas pour faire des économies''

"C'est de la nourriture gratuite. Il faut en profiter. Je saute des repas pour faire des économies."

Cette initiative "Bien manger pour tous" a été lancée l'an dernier lors du premier confinement par la Région Occitanie, en partenariat avec les chambres d'agriculture et les banques alimentaires.

"Il existe une détresse étudiante invisible encore plus forte avec cette pandémie, explique Nicolas Cossange, élu d'opposition communiste à la mairie de Béziers et conseiller régional d'Occitanie. Il y a une paupérisation de l'université, car il y a une paupérisation de la population."

''Il y aune paupérisation de l'université, car il y a une paupérisation de la population''

Ces paniers sont destinés aux étudiants isolés, sociaux et de l'étranger. Quelque 1.600 étudiants sont recensés à Béziers. Ceux qui n'auront pas pu se déplacer ce mardi pour récupérer leur colis peuvent le faire ce mercredi à l'IUT de Béziers. Il faut pour cela se rapprocher de la vie scolaire, précise Cédric Cordier de la Maison de la Région Occitanie à Béziers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess