Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des collégiens périgourdins construisent des mini bolides en cours de techno

-
Par , France Bleu Périgord

Plus de 200 collégiens d'établissements du sarladais ont participé ce mardi au "challenge héliobolide" organisé au lycée Pré de Cordy de Sarlat. Pendant sept mois les élèves ont mené ce projet en cours de technologie. Ils ont construit ces voitures miniatures qui fonctionnent avec des piles et une hélice.

Théo, Dan, Killian et leur mini bolide à hélice.
Théo, Dan, Killian et leur mini bolide à hélice. © Radio France - François Sauvestre

Ils sont élèves de troisième à Sarlat ou encore Belvès mais c'est au lycée Pré de Cordy de Sarlat que ces collégiens se sont affrontés mardi lors du "challenge héliobolide" . La compétition a rassemblé plus de 200 jeunes pour des courses de voitures miniatures propulsées par une hélice et fabriquées par leurs soins en cours de technologie.

Un projet de sept mois

Un héliobolide fonctionne à l'aide d'une hélice, elle même reliée à une batterie. Des prototypes existent aussi en taille grandeur nature mais à Sarlat, les collégiens en ont fabriqué en version miniature : moins de 200 grammes, 15X20 centimètres au maximum. Par équipe de trois ou quatre, ils ont élaboré ces mini véhicules toutes les semaines, depuis sept mois, en cours de technologie

Le projet est né dans la tête de professeurs de techno pour "attirer plus de jeunes vers cette matière parfois dévalorisée dans les programmes" . L'association pour la promotion de l'enseignement technique (Afdet) y a également contribué. Pour son président en Dordogne "c'est peut-être une manière de susciter des vocations" . Alain Bonhomme ajoute que "ce projet fait travailler toutes les matières, des maths à la physique" .

Compétition entre établissements

Quatre établissements du sarladais ont donc participé à ce projet dont le point d'orgue était la course, organisée dans l'un des ateliers du lycée technologique Pré de Cordy. Chaque équipe a aligné son héliobolide sur une épreuve chronométrée et sur une course en duel avec un concurrent. 

2MIN Heliobolide

Choix de la station

À venir dansDanssecondess