Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des cours de fac gratuits bientôt sur internet

mercredi 2 octobre 2013 à 15:38 Par Marina Cabiten, France Bleu

Suivre des cours universitaires quand on veut, où on veut, et gratuitement : c'est le principe de ce que l'on appelle les MOOCs, un système déjà très répandu dans certains pays, mais pas en France. Pour combler ce retard, le gouvernement annonce mercredi l'arrivée d'une plateforme de cours en ligne pour 2014.

Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur
Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur © MaxPPP

La France se lance dans une FUN, qui proposera des MOOCs. Euh...

Décryptage : le gouvernement crée une plateforme, France université numérique (FUN), où seront en ligne des cours universitaires gratuits. Ces fameux MOOCs, en anglais Massive Online Open Course, sont donc des cours en ligne ouverts et accessibles massivement.

Mercredi, la ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a présenté son plan d'attaque pour, avec cette offre, combler le retard de la France. Aux Etats-Unis et ailleurs en Europe, les cours universitaires sont déjà largement accessibles aux étudiants, comme aux professeurs. Le Royaume-Uni a lancé récemment sa plateforme, FutureLearn. Voici un exemple de MOOC mis en ligne par une université allemande, une introduction à la langue anglaise >

 

Partout en France, les internautes pourront s'inscrire dès le 28 octobre sur www.france-universite-numerique-mooc.fr, pour suivre des cours de mathématiques, histoire, philosophie, biologie, management, droit... Des cours disponibles à partir de janvier prochain, et conçus par des établissements prestigieux comme HEC, l'Ecole Polytechnique, l'Ecole centrale Paris, ou en région les universités Bordeaux 3 et Montpellier 2 entre autres.

Il y a beaucoup d'avantages : étudier où l'on veut, quand on veut, gratuitement. Très précieux pour ceux qui travaillent à côté de leurs études, ou pour les personnes handicapées. Au-delà de ça, le but est aussi de faire évoluer l'enseignement français vers le numérique. Ces MOOCs pourront intégrer de la vidéo, des liens, des données, des interactions en ligne avec les enseignants, et avec d'autres étudiants partout dans le monde. Et ses cours pourront être validés, c'est-à-dire donner des crédits nécessaires à l'obtention d'un diplôme en France ou ailleurs.

Sur les 5.000 créations de postes promises par le gouvernement dans l'éducation, 500 sont prévus pour le numérique.