Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des cours de français pour les réfugiés à l'université de Strasbourg

vendredi 6 novembre 2015 à 15:54 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu

Depuis ce lundi 2 novembre, 25 réfugiés syriens et irakiens suivent des cours de langue française à l'université de Strasbourg. Une manière de les aider à s'intégrer.

Rivan et Hani, deux réfugiés en cours de français à l'université de Strasbourg
Rivan et Hani, deux réfugiés en cours de français à l'université de Strasbourg © Radio France - Aude Raso

Strasbourg, France

"Je m'appelle Rivan. Je suis Irakien". Les premiers mots en français sont hésitants. Mais ils sont précieux pour ce jeune homme de 26 ans. Rivan a fui l'Irak il y a trois mois, lorsque son village est tombé aux mains de Daech : "Je n'ai jamais parlé un seul mot de français. Alors c'est très difficile de communiquer avec les gens ici. Si on veut remplir des papiers, on ne peut pas le faire".

Les cours, assurés gratuitement par l'Institut international d'études françaises (IIEF) à l'université de Strasbourg, sont très concrets : apprendre à se présenter, apprendre les noms des métiers, etc... "Les 25 personnes qu'on a ici sont extrêmement motivées, souligne Liliane Koecher, la directrice de l'IIEF. On leur apprend à se débrouiller au quotidien : remplir un formulaire, aller dans les magasins,... Et l'objectif bien sûr c'est de pouvoir trouver un travail".

"J'aimerais progresser assez pour pouvoir faire des études en informatique à l'université"

Avec ces cours de français, Rivan espère trouver un emploi dans l'hôtellerie-restauration en Alsace. A côté de lui, Hani préférerait lui poursuivre des études en informatique. Ce jeune ingénieur en électronique originaire de Syrieest venu spécialement à Strasbourg, quand il a su qu'il pourrait y suivre des cours de français : "J'espère progresser vite. Ça me permettra aussi de me faire des amis ici"_.

Selon l'IIEF, ces 25 réfugiés auront un bagage suffisant d'ici Noël pour se débrouiller seuls dans leur vie quotidienne.