Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Société

Des courses reportées à cause d'un trou sur la piste de l'hippodrome de La Glacerie

lundi 11 mars 2019 à 18:48 Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin

Un trou de 80 centimètres s'est formé sur la piste en sable de l'hippodrome de Cherbourg-La Glacerie. Des techniciens tentent de savoir quelle en est la raison. En conséquence, la réunion hippique du dimanche 17 mars est reportée à une date ultérieure.

Un périmètre de sécurité a été aménagé au niveau de l'un des virages
Un périmètre de sécurité a été aménagé au niveau de l'un des virages © Radio France - Pierre Coquelin

La Glacerie, Cherbourg-en-Cotentin, France

L'image est impressionnante. "C'est _un trou d'à peu près 80 centimètres_. Mais heureusement que notre bénévole qui conduit un tracteur les jours de réunions a été réactif le dimanche 3 mars. Juste avant la huitième course, il a aperçu un petit trou. Il a sondé avec son pied : ça s'est affaissé. Donc on a remis du sable, on a roulé avec la roue du tracteur. ça portait donc on a fait la dernière course comme ça", souligne Alain Lefebvre, éleveur de chevaux à Brix et membre du bureau du comité des courses de Cherbourg-La Glacerie. 

"Est-ce qu'il s'agit d'un écoulement d'eau souterrain ? Une source qui ressort ? Autre chose ? A voir. On en saura plus dans la semaine avec les entreprises qui sont venues"

Un phénomène très rare constate Normandie drainage, une entreprise qui intervient dans une quinzaine d'hippodromes de la région. Un technicien est venu sur place vendredi dernier. Même chose lundi matin pour TPC, l'une des deux entreprises qui a réalisé la piste en 1989, et une autre société de Caen. Des diagnostics avant d'éventuels travaux, qui pourraient se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d'euros. "Est-ce qu'il s'agit d'un écoulement d'eau souterrain ? Une source qui ressort ? Autre chose ? A voir. On en saura plus dans la semaine avec les entreprises qui sont venues", explique Jean-Philippe Massieu, vice-président bénévole de l'hippodrome de Cherbourg-La Glacerie chargé de la communication.

Être prêt pour la réunion du lundi de Pâques le 22 avril

Et la conséquence, c'est un chamboulement dans le calendrier des réunions hippiques. Pour la sécurité des drivers et des chevaux, celle du dimanche 17 mars a été reportée. Pendant un temps, il a été envisagé de rapatrier la réunion sur l'hippodrome de Graignes, près de Saint-Lô. Mais le même week-end, il y a des courses tout près de là à Villedieu-les-Poêles, et il ne s'agit pas de faire concurrence.  Ce sera donc pour plus tard. Une décision importante car une réunion comme celle du 17 mars amène entre 600 et 800 spectateurs à La Glacerie. 

La société des courses indique que cette annulation n'entraîne pas de perte financière. En effet, ce n'est pas une réunion dite premium : entendez, où l'on peut faire des paris sur le réseau PMU hors internet. Ce sera par contre le cas de la prochaine réunion, celle du 22 avril, le lundi de Pâques. Le comité des courses espère donc une piste opérationnelle pour ce grand rendez-vous.