Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des crèches de Noël interdites dans deux mairies de secteur à Marseille

vendredi 21 décembre 2018 à 16:58 Par Laurent Grolée, France Bleu Provence

Les crèches pointées du doigt par le tribunal administratif de Marseille auraient été bénies par un prêtre. Incompatible avec le principe de laïcité selon le tribunal qui a ordonné le retrait des crèches sous peine d'une astreinte de 2.000 euros par jour.

La crèche de la mairie du 2/3 sans ses santons
La crèche de la mairie du 2/3 sans ses santons © Radio France - Laurent Grolée

Marseille, France

C'est une décision de justice tout à fait sérieuse qui a conduit la maire de secteur Lisette Narducci à retirer la crèche de noël installée depuis 20 ans. Le tribunal administratif de Marseille a condamné la mairie des 2e et 3e arrondissements au prétexte que sa crèche avait été bénie par un prêtre. 

"C'est affligeant et choquant." - Lisette Narducci, maire divers gauche du 2/3

La mairie précise que le prêtre avait simplement, comme tous les ans, béni la population du secteur venue nombreuse à l'occasion de la Sainte Barbe le 4 décembre. Les santons de la crèche ont dû être évacués en urgence la semaine dernière face à la menace d'une astreinte de 2.000 euros par jour et d'une amende de 15.000 euros. 

Décision identique prise contre la mairie des 13e et 14e arrondissements dirigée par le Rassemblement national.

La crèche du 2/3, avant la condamnation du tribunal administratif de Marseille  - Radio France
La crèche du 2/3, avant la condamnation du tribunal administratif de Marseille © Radio France - Mairie du 2/3