Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : des CRS du Nord-Pas-de-Calais se mettent en arrêt maladie pour dénoncer la réforme

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Un millier de policiers des Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) se font porter pâle en France pour dénoncer la réforme des retraites. Dans le Nord, la C.R.S 11 à Lambersart qui devait sécuriser le match PSG - Galatasaray ce mardi soir, ne se déplacera pas faute d'effectifs suffisants.

Les C.R.S se font porter pâle pour dénoncer la réforme des retraites.
Les C.R.S se font porter pâle pour dénoncer la réforme des retraites. © Maxppp - Aurelie LADET

Lambersart, France

Les annonces du Premier ministre, Édouard Philippe, ce mardi n'ont calmé ni leurs craintes, ni leur colère. Un millier de CRS en France consultent un médecin pour se mettre en arrêt maladie afin de dénoncer la réforme des retraites. À Lambersart par exemple, 50 policiers de la C.R.S 11 se sont fait porter pâle

La rencontre à haut risque ce mardi soir entre les footballeurs du Paris Saint-Germain et les Turcs du Galatasaray devait être encadrée notamment par la C.R.S 11 de Lambersart. Mais la compagnie restera dans le Nord, les effectifs se sont réduits considérablement. Plus de la moitié des policiers sont en arrêt maladie. 

Cette action, soutenue par les syndicats de policiers, vise à contourner l'interdiction du droit de grève dans la profession et à rejeter les annonces faites ce mardi midi par le Premier ministre sur la réforme des retraites. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu