Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des cyanobactéries retrouvées dans des plans d'eau mayennais : les contrôles vont se dérouler tout l'été

-
Par , France Bleu Mayenne

Peut-on se baigner sereinement en Mayenne ? Les plans d'eau accessibles au public dans le département sont contrôlés régulièrement notamment par l'Agence régionale de santé. C'était le cas à la base du Gué de Selle interdite à la baignade après la découverte de cyanobactéries.

L'eau des étangs est contrôlée régulièrement par les agents de l'ARS.
L'eau des étangs est contrôlée régulièrement par les agents de l'ARS. © Radio France - Willy Moreau

Saint-Denis-du-Maine, France

La dernière analyse est tombée ce mercredi soir pour la base de loisirs de la Chesnaie, à Saint-Denis-du-Maine, au Sud-Ouest de la Mayenne. L'Agence régionale de santé (ARS) a retrouvé des traces de cyanobactéries mais en quantité trop faible pour interdire la baignade. Les contrôles vont se multiplier tout l'été dans les différents points d'eau du département. 

Plusieurs niveaux d'alerte

En début de semaine, la décision a été prise d'interdire la baignade à l'étang du Gué de Selle à Mézangers dans les Coëvrons. Des efflorescences, sortes de petites nappes d'algues, sont apparues à la surface de l'eau avec la chaleur et le soleil. Un phénomène retrouvé également à la base de loisirs de la Chesnaie qui a poussé la gestion a interdire la baignade le temps de procéder aux analyses. 

Finalement les cyanobactéries ont disparu pour le plus grand plaisir de Camille qui profite de l'eau : "Elle est super bonne. Je m'en fiche un peu de savoir qu'il y a des analyses mais ça rassure sûrement les autres baigneurs". Cela rassure aussi sa grand-mère, Maryvone, très vigilante : "J'ai tendance à regarder sur internet si l'eau ne contient pas de bactérie car on peut attraper des maladies"

Cinq prélèvements sont réalisés pendant la saison estivale auxquels s'ajoute une analyse en amont de l'ouverture, en juin. Didier Laurent, chargé de mission de tourisme au pays de Meslay-Grez est tributaire de ses analyses qui se décomposent en plusieurs niveaux d'alerte : 

Didier Laurent explique les niveaux d'alerte auxquels il est assujetti.

L'ARS travaille avec un laboratoire rennais qui recherche également des traces d'E. coli par exemple. En fonction des résultats, la décision est prise de fermer ou non provisoirement le site. Dans tous les cas, si vous tombez malade après vous être baigné, il faut appeler un médecin.