Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des cyclistes courent les 24 Heures du Mans Vélo pour la bonne cause

-
Par , France Bleu Maine

Le top départ a été donné, samedi 24 août, à 15h. 540 équipes se sont élancées sur la piste du circuit des 24 Heures du Mans. Parmi elles, certains cyclistes concourent avec une motivation supplémentaire. Ils représentent une association ou défendent une cause qui leur est chère.

Mathieu porte les couleurs de l'ARSEP, la Fondation pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaques.
Mathieu porte les couleurs de l'ARSEP, la Fondation pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaques. © Radio France - Clémentine Sabrié

Circuit Bugatti, Le Mans, France

Dans les stands du circuit Bugatti, remplis de vélos et de cyclistes, beaucoup portent les couleurs d'associations sur leur combinaison. La course des 24 Heures Vélo a commencé, ce samedi, à 15h. Elle réuni 2.574 coureurs, rassemblés en équipe ou en duo, mixte ou non, voire même en solitaire. 

18 euros par tour de circuit

C'est dans cette dernière catégorie que s'est inscrit Mathieu. L'homme d'une quarantaine d'années est membre d'un club de VTT. Il a déjà fait les 24 Heures Vélos à deux, en 2017. Pour "sa dernière course", il roule pour l'ARSEP, la Fondation pour l'aide à la recherche sur la sclérose en plaque. Il a choisi cette cause car sa "marraine est morte d'une sclérose en plaque il y a neuf ans".

Alors, avec l'aide de sa compagne, Fabienne, il a réuni des sponsors dont il porte le logo sur s combinaison. Il a calculé : "à chaque tour que je fais, 18 euros partent à la fondation." En tout, il espère réunir plus de 2.000 euros.

Rendre visible des associations

Dans un autre stand, huit cyclistes portent des combinaison vertes, floquées du logo Handi Cap Vers. L'association girondine récupère des prothèses orthopédiques usagées en France pour les envoyer vers le Maroc et le Sénégal, qui en manquent. Elle propose aussi une formation pour les soignants dans ces pays. Tous les coureurs qui la soutiennent sont issus du monde médico-social ou du sport.

L'équipe girondine rassemble huit personnes issus du milieu médico-social ou du sport, autour de l'association Handi Cap Vers. - Radio France
L'équipe girondine rassemble huit personnes issus du milieu médico-social ou du sport, autour de l'association Handi Cap Vers. © Radio France - Clémentine Sabrié

Grâce à la médiatisation de leur projet, à travers les différents réseaux sociaux, ils ont réuni plus de 1.7000 euros sur leur cagnotte, jusqu'à ce samedi. Mais le but, ici, est surtout de donner de la visibilité à l'association et de sensibiliser les personnes qui croisent la route des coureurs.

Choix de la station

France Bleu