Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des délais rallongés dans les cimetières en raison d'un pic de mortalité à Marseille

-
Par , France Bleu Provence

Les conséquences de la deuxième vague de Covid-19 se ressentent dans les cimetières de la région. À Saint-Pierre, ce sont huit à dix convois mortuaires, par jour qu'il faut gérer contre quatre à cinq en temps normal.

Le crématorium de Marseille
Le crématorium de Marseille © Radio France - laurent Grolée

L'INSEE a recensé 15 % de mortalité supplémentaire à Marseille comparé à l'an dernier. Depuis la fin du mois d'octobre, les délais d'attentes se sont considérablement rallongés au crématorium de Marseille.  Au cœur de la deuxième vague épidermique, c'est un macabre embouteillage dans les morgues que ce soient celles des hôpitaux marseillais comme celle du cimetière Saint-Pierre. 

"Il faut, en moyenne 10 jours pour obtenir une célébration au crématorium".

Si l'inhumation ne pose pas de problème dans le troisième cimetière de France avec ses 100.000 tombes, c'est l'activité de crémation qui est lourdement impactée, or aujourd'hui la crémation représente 60% des activités funéraires.  

Du coté de la mairie de Marseille, on précise que le taux d'occupation des cimetières marseillais oscille entre 70 et 75 % de leurs capacités.

Les cérémonies sont limitées à 30 personnes
Les cérémonies sont limitées à 30 personnes © Radio France - Laurent Grolée
Choix de la station

À venir dansDanssecondess