Société

Des détecteurs de mouvements pour protéger les personnes désorientées

Par Aurélie Lagain et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse vendredi 16 octobre 2015 à 11:19

Détecteur de mouvements installé par l'ADMR
Détecteur de mouvements installé par l'ADMR © Radio France - Philippe Paupert

L'ADMR expérimente une nouvelle technologie pour le maintien à domicile. L'installation de détecteurs de mouvements.

Le pendentif d'alerte n'est pas toujours suffisant. Pour le maintien à domicile, les nouvelles technologies continuent également de progresser.

L'association pour le maintien à domicile, qui fête ses 60 ans, expérimente en Vaucluse des détecteurs de mouvements qui envoient des SMS aux familles lorsqu'une personne âgée vulnérable, restée à la maison, a un comportement anormal : chute, engagement dans l'escalier, fugue du domicile.

L'expérimentation a lieu notamment dans un lotissement du Pontet où habitent une femme et sa mère de 78 ans, désorientée. Celle-ci souffre de pertes de mémoire, s'est déjà cassé le col du  fémur dans une chute et a également fugué.

Reportage de Philippe Paupert