Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des Drômois et Ardéchois à la manifestation anti-loups à Lyon

lundi 9 octobre 2017 à 6:09 - Mis à jour le lundi 9 octobre 2017 à 7:52 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

"Nicolas Hulot, Stéphane Travert, revoyez votre copie!" C'est le mot d'ordre de la manifestation nationale organisée par la FNSEA, la FNO et les Jeunes Agriculteurs à Lyon ce lundi. Environ 70 Drômois et Ardéchois seront dans les rangs.

Le cortège doit s'élancer avec plus de 1000 brebis à 13h30 de la place Bellecour.
Le cortège doit s'élancer avec plus de 1000 brebis à 13h30 de la place Bellecour. © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN

Drôme, France

Ils sont furieux et veulent se faire entendre. Les éleveurs craignent le plan loup 2018-2023. Les négociations sont en cours. Les ministres de l'écologie et de l'agriculture envisageraient de supprimer les tirs de prélèvement contre le loup et de rendre obligatoire les mesures de protection des troupeaux. Conséquence : l’éleveur ne serait pas indemnisé en cas d’attaque.

"On fait un pas en arrière de 15 ans" - François Monge, éleveur à Recoubeau-Jansac dans le Diois.

"Il faudrait au contraire pouvoir tuer plus de loups et augmenter le quota" explique Alain Crozier. Cet éleveur dans le sud du Coiron est le responsable de la fédération ovine en Ardèche. "Il y a eu une augmentation de 20% de la population de loups en 2017. Les prédations augmentent. Demain la situation sera encore plus catastrophique. Les éleveurs ne vont plus en pouvoir et on verra disparaître les troupeaux de brebis dans les zones de montagnes."

Le cortège doit s'élancer avec plus de 1000 brebis à 13h30 de la place Bellecour à Lyon.