Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des élèves casqués : des tuiles tombent du toit de l'école Francin à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Une cinquantaine de parents d'élèves de l'école Francin dans le quartier de la gare ont mené une action symbolique ce vendredi 24 mai. Leurs enfants sont entrés en cours, casque de vélo vissé sur la tête. Les parents dénoncent l' "état de vétusté" de l'ensemble du bâtiment, contesté par la mairie.

A l'école Francin, des enfants entrent casqués pour se protéger des chutes de tuiles du toit. Une action symbolique organisée par une cinquantaine de parents d'élèves.
A l'école Francin, des enfants entrent casqués pour se protéger des chutes de tuiles du toit. Une action symbolique organisée par une cinquantaine de parents d'élèves. © Radio France - Fanny Ohier

Bordeaux, France

Les enfants entrent dans l'école, un casque de vélo sur la tête parce que des tuiles tombent du toit. La scène s'est déroulée à l'école Francin vendredi 24 mai vers 8h20, dans le quartier de la gare à Bordeaux. Des représentants FCPE des parents d'élèves sont à l'origine de l'action. Une cinquantaine de parents, un peu moins d'une centaine d'enfants ont participé. Ils dénoncent "l'état de vétusté général" de l'école. Un état qui mettrait en danger les enfants et le personnel de l'école, selon Magali Della Suda, représentante de parents d'élèves à la FCPE. 

"A la rentrée, une plaque de verre de la verrière a chuté dans la cour," commence Magali Della Suda. "Au mois d'avril, une tuile est tombée juste avant la récré... La mairie a fait intervenir une entreprise [...] mais mardi matin, en présence des enfants, une nouvelle tuile est tombée juste à côté des élèves."

Ce qui dérange les parents d'élèves, c'est la répétition des faits. De plus, l'école Francin ne serait pas un cas isolé, selon la FCPE Gironde. Elle va d'ailleurs lancer une enquête sur l'état des écoles de Bordeaux. 

La maire du quartier Emilie Kuziew comprend l'inquiétude des parents mais elle n'est pas justifiée selon elle. "Les parents ont l'impression, parce que c'est un bâtiment ancien qui date du 19è siècle, que l'école de Francin est un peu abandonnée par les services de la ville. Il n'en est rien."

"Chaque année depuis quatre ans, nous menons des travaux de rénovation sur l'école, nous avons investis plus de 450 000 euros," explique Emilie Kuziew. "Aujourd’hui, la toiture est en bon état, [...] elle nécessite [simplement] un entretien régulier et un remaniement." 

La mairie a prévu de réaliser des travaux sur l'école pendant les vacances d'été. La verrière sera entièrement changée, l'ensemble de la toiture, fixée, selon elle.