Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des enfants autistes parrainés par des cavaliers à Vienne

-
Par , France Bleu Isère
Vienne, France

Dans un centre équestre de Vienne, des enfants autistes progressent au contact des poneys. Ils ont aussi noué des relations avec des cavaliers professionnels qui les parrainent et les invitent à assister à des concours. L’association Regar2moi a besoin d’un véhicule pour assurer ces déplacements.

Le cheval, trait d'union entre les enfants autistes et les cavaliers
Le cheval, trait d'union entre les enfants autistes et les cavaliers - .

Depuis 2014, l'association Regar2moi propose à Vienne des séances d'équithérapie au centre équestre du Couzon. Une quinzaine d'enfants atteints de troubles autistiques suivent les séances qui leur permettent, par la médiation du cheval, d'entrer plus facilement en communication avec les autres. De fil en aiguille, ces enfants sont aujourd'hui parrainés par des cavaliers professionnels.

Amandine Capellaro, psychologue et présidente de l’association, a été elle-même étonnée de la façon dont le contact s'est établi entre les enfants autistes et les cavaliers : « dans les écuries, les enfants ont rencontré un cavalier professionnel, puis un deuxième, et à chaque fois on s’est rendu compte que les enfants allaient instinctivement très facilement vers les cavaliers. Ce qui nous a surpris, parce que ce n’est pas le cas en général ». La psychologue pense que l’utilisation du cheval par les cavaliers comme par les enfants les rapproche et favorise le contact.

Les enfants sont invités à assister à des concours

Les cavaliers ont montré de l’intérêt pour ces enfants autistes, et ont souhaité faire quelque chose, en proposant leur parrainage. C’est ainsi qu’ils les invitent sur des concours nationaux et internationaux, les organisateurs prenant même parfois l’initiative d’inviter les enfants. Cela implique de longs déplacements, mais cela en vaut la peine, car selon Amandine Capellaro, c’est un grand travail d’ouverture bénéfique pour les enfants et leurs familles.

Reste que pour l’instant, les déplacements sont improvisés avec les voitures familiales disponibles. Des changements de véhicules sont parfois difficiles pour des autistes qui ont besoin de repères. Alors l’association souhaite disposer de son propre véhicule, de sept places, une « R2mobile » que les enfants pourraient s’approprier. Pour ce faire, une campagne de financement participatif est lancée. L’association souhaite réunir une somme de 10.000 euros avant fin juin. Les donateurs reçoivent en retour un courriel de remerciement d’un enfant, ou une carte envoyée par un cavalier et un enfant depuis un lieu de concours.Les dons se font sur le site www.helloasso.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess