Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des facteurs livreurs de légumes dans les Ardennes

mardi 3 octobre 2017 à 10:43 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

La Poste et le Drive fermier des Ardennes lancent une expérimentation dans les agglo de Charleville, Sedan et à Carignan. A partir de vendredi, les facteurs livreront les paniers de légumes commandés par les clients au Drive fermier. Une façon de faire face à la baisse du trafic courrier.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Maxppp

Ardennes, France

L'idée germait depuis 2015 entre le Drive fermier des Ardennes et La Poste et elle se concrétisera à partir de ce vendredi 6 octobre. Désormais, lorsque vous commanderez des légumes et autres produits sur le site internet du Drive fermier, vous aurez la possibilité de vous faire livrer votre panier directement chez vous, par l'intermédiaire de votre facteur. Il s'agit pour le moment d'une expérimentation, menée dans l'agglomération de Charleville, mais aussi celle de Sedan et dans le secteur de Carignan.

Une première en France

Des facteurs qui livrent des légumes, l'image peut surprendre, mais pour Isabelle Delafaite, directrice de la plateforme courrier-colis des Portes d'Ardennes, c'est surtout une nécessité : "Le volume de distribution du courrier ne cesse de baisser, on est déjà à moins 8% depuis le début de l'année dans les Ardennes, donc nous avons besoin de compléter l'activité du facteur avec de nouveaux services et le Drive fermier est tout-à-fait approprié". Il ne s'agit pas d'une tâche supplémentaire pour le facteur, assure-t-elle par ailleurs : "C'est une diversification de nos activités, il faut changer l'image traditionnelle que nous avons du facteur".

La Poste y voit aussi un avantage pour le consommateur : "Nous passons six jours sur sept dans les foyers, même dans les secteurs reculés, donc c'est intéressant de leur offrir ce service", explique Isabelle Delafaite. Cette expérimentation sera menée dans un secteur restreint jusqu'en février, mais si elle est concluante, elle pourra être étendue à tout le département des Ardennes.

Isabelle Delafaite confirme que La Poste a besoin de se diversifier