Société

Des familles de la vallée du Gier invitent des migrants pour Noël

Par France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu vendredi 23 décembre 2016 à 20:00 Mis à jour le vendredi 23 décembre 2016 à 21:24

Une partie de la famille avec les deux Afghans après le repas
Une partie de la famille avec les deux Afghans après le repas © Radio France - ER

Beaucoup de migrants arrivés cet automne à Valfleury (Loire) sont invités à partager un repas de Noël ces jours-ci dans plusieurs familles de la vallée du Gier.

Nooraga a 22 ans. Il viendrait du même village afghan que Nawaz, un peu plus âgé. Les voilà à la table d'une famille française, à côté de la grand-mère. Gratin dauphinois, plateau de fromage, bûche de Noël : Michel et Monique ont voulu faire simple d'autant que tout est une découverte pour les deux jeunes. Ce couple de Saint-Chamond (Loire) s'est inscrit auprès du collectif citoyen qui s'est monté dès l'automne sur Valfleury et toute la vallée du Gier pour accueillir les migrants issus du démantèlement de la "jungle" de Calais et arrivés fin octobre.

L'hospitalité pour contrer le racisme

Les rires ponctuent le repas. "'La convivialité, c'est ça qui est important", souligne la grand-mère, "afin qu'ils voient qu'il y a des familles qui sont accueillantes. On entend tellement de racisme." Inviter à sa table, Monique y a pensé dès le début, elle qui a grandi au Chambon-sur-Lignon : "le collège Cévenol s'organisait de façon à ce que les étrangers soient reçus dans les familles pour leur montrer un repas, l'intérieur d'une maison française."

Beaucoup de curiosité autour de la table, l'envie d'en savoir plus sur leur passé, leur parcours, s'ils ont encore de la famille, s'ils veulent aller en Angleterre. Mais aussi de la retenue avec la peur de remuer trop de souvenirs. "'Ça doit remonter à loin leur dernier repas en famille, ils doivent être un peu émus", commente Martine, une amie du couple, elle aussi ancienne enseignante.

Des sourires et des remerciements

Si l'anglais des deux Afghans est limité, ils ne manquent pas de remercier avec de vrais sourires "merci pour ce repas... merci la France, nous aimons vraiment les gens ici", répètent Nawaz et Nooraga tout en confiant leur souhait d'obtenir l'asile en France. Une dizaine de familles de la vallée du Gier ont invité des migrants du centre d'accueil et d'orientation de Valfleury à partager un repas de Noël. Un réveillon s'organise aussi pour la Saint-Sylvestre.