Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des femmes de policiers rassemblées à Toulouse pour lutter contre les suicides dans la police

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le rassemblement s'est tenu ce vendredi en fin de journée sur la place du Capitole à Toulouse. Une quinzaine de manifestants étaient réunis pour sensibiliser les gens sur les conditions de travail des fonctionnaires de police et sur la vague de suicides qui touche les policiers.

Manifestation des femmes de policiers à Toulouse sur la place du Capitole
Manifestation des femmes de policiers à Toulouse sur la place du Capitole © Radio France - Marion Aquilina

Toulouse, France

La manifestation s'est déroulée vers 17h30 sur la place du Capitole, à l'appel de l'association Femmes de Forces de l'Ordre en Folère (FFOC). Ces proches de policiers veulent alerter sur les suicides qui touchent la profession. Des femmes de policiers ont rappelé aux passants que la police comptait 47 suicides depuis le début de l'année dans ses rangs.

Ce chiffre a interpellé Sylvie, une Parisienne en vacances à Toulouse : "Il y a des suicides tout à fait anormaux dans la police comme il y en a d'ailleurs chez les agriculteurs." Un touriste a regardé la manifestation, Didier est touché mais de loin : "C'est leur job, c'est comme celui qui est alpiniste et qui se tue en faisant ça, c'est le risque qu'il a pris."

Les manifestants alignés sur la place du Capitole pour dénoncer la vague de suicides chez les policiers - Radio France
Les manifestants alignés sur la place du Capitole pour dénoncer la vague de suicides chez les policiers © Radio France

C'est précisément pour convaincre les plus sceptiques que ces femmes manifestent. Marianne* est l'épouse d'un policier à Toulouse. Elle explique que leurs conditions de travail sont trop mauvaises et que son mari dit souvent : "Je travaille pour rien, on est payé au lance-pierres, 2.100€ sans prime de risque avec seulement une prime de nuit. Ça fait 20 ans de boîte, super. Ce n'est pas grand-chose pour avoir une arme et s'en servir le jour J." Son mari ne s'en est jamais servi mais elle estime qu'elle n'est pas à l'abri. L'association des femmes des forces de l'ordre en colère rappelle qu'un numéro de téléphone devait être mis en place en avril dans le cadre d'un plan de lutte contre les suicides mais que rien n'a été fait.

* Le prénom a été modifié par souci d'anonymat.

Choix de la station

France Bleu