Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des gendarmes de l'Ain veillent sur le Ballon d'Alsace

jeudi 15 février 2018 à 7:01 Par Emilie Pou, France Bleu Alsace et France Bleu Belfort-Montbéliard

Trois gendarmes mobiles de l'escadron de Belley dans l'Ain sont installés, depuis le 23 décembre dernier, dans le poste provisoire de gendarmerie situé côté Gentiane. Leur mission: veiller sur les skieurs et les randonneurs durant toute la saison de ski.

Le poste provisoire de la gendarmerie se situe côté Gentiane
Le poste provisoire de la gendarmerie se situe côté Gentiane © Radio France - Emilie Pou

Ballon d'Alsace, Sewen, France

Ils ont du changer un peu leurs habitudes. Les trois gendarmes installés au Ballon d'Alsace depuis le 23 décembre dernier ont plutôt eu des missions jusqu'ici dans des grosses stations de ski des Alpes. Ils font partie en effet de l'escadron de Belley dans l'Ain près de Chambery.  "D'habitude ce sont les gendarmes de l'escadron de Saint-Étienne-lès-Remiremont dans les Vosges qui viennent en hiver.  Mais ils ont été appelés sur une autre mission exceptionnellement" explique le colonel Felten, qui commande le groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort.  

Le contact avec la population est plus facile dans une station familiale comme le Ballon

"C'est sûr c'est complètement différent" avoue le gendarme Axel Pereira, "mais comme c'est une petite station familiale nous avons un contact avec la population que nous n'avons pas forcément l’habitude d'avoir. Et le contact c'est notre cœur de métier, c'est donc très gratifiant".  Lui et ses deux collègues seront présents au Ballon d'Alsace jusqu'au 12 mars, avec pour mission: le contact avec la population donc, mais aussi la surveillance du domaine skiable et au delà. 

Ils travaillent parfois aux côtés des secouristes

Ils peuvent ainsi intervenir en cas de recherches, aux côtés des pompiers, quand une personne est perdue ou disparue. Les 3 gendarmes ont d'ailleurs été mobilisés mardi lors des recherches des deux jeunes filles qui s'étaient perdues au pied du Ballon. Ils travaillent aussi parfois avec les secouristes de la station dont le local est d'ailleurs juste à côté.  "On peut parfois travailler avec les gendarmes" explique le directeur des pistes et du damage au ballon d'Alsace: "on a des motoneiges à disposition, ils ont un quad donc on peut leur demander assistance si besoin et vice versa".