Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des gendarmes du Poitou mobilisés à Notre-Dame-des-Landes

jeudi 12 avril 2018 à 15:29 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Des gendarmes poitevins appelés sur le site de Notre-Dame-Des-Landes, près de Nantes. Venus de Châtellerault et d'ailleurs en Poitou, ils sont des dizaines à participer depuis lundi à l'évacuation de la ZAD. Par ailleurs, dans le Poitou, les sympathisants eux s'organisent pour soutenir les Zadistes.

Illustration
Illustration © Maxppp - Maxppp

Châtellerault, France

Des gendarmes du Poitou en première ligne à Notre-Dame-des-Landes ! Pour mobiliser 2 500 gendarmes sur une même opération, il a fallu constituer des brigades mobiles : Ainsi donc, un escadron complet de gendarmes de Châtellerault a été appelé sur place. Arrivés il y a dix jours en Loire-Atlantique, ils participent aux opérations d'évacuation de la ZAD depuis le tout début.  Par ailleurs, 6 enquêteurs de la gendarmerie régionale sont sur site depuis lundi. 

Des citoyens poitevins également 

Dans le Poitou, les Zadistes ont cependant des sympathisants: Outre le comité de soutien de Bressuire, un pique-nique de soutien aux zadistes en lutte était organisé ce midi à Niort. Sans compter les rassemblements le soir devant la sous-préfecture de Bressuire dimanche et lundi,  et avant-hier soir devant la préfecture de Poitiers et l'église Notre-Dame. 

Certains civils poitevins sont sur place. Philippe Coutant, de la Confédération Paysanne des Deux-sèvres, a deux de ses enfants sur la Zad. Lui-même et d'autres personnalités ou anonymes de la région, envisagent de se rendre à Notre-Dame-Des-Landes ce week-end pour défendre les modèles sociétaux expérimentés depuis la mise en place de la Zone à défendre, sur le site de l'ancien projet d'aéroport, près de Nantes.