Société

Des gens du voyage installés illégalement à Floirac, faute d'aires accueil

France Bleu Gironde mercredi 4 juin 2014 à 7:20

Le campement des gens du voyage, près de la Garonne à Floirac
Le campement des gens du voyage, près de la Garonne à Floirac © Radio France

Une centaine de caravanes des gens du voyage ont investi l'emplacement de la future grande salle de spectacles, à Floirac. Selon eux, il n'y avait pas de place sur les aires d'accueil existantes. Seule la moitié des aires de grand passage prévues par le schéma départemental ont pour l'instant été réalisées.

Une centaine de caravanes sont installées depuis quelques jours sur le terrain où sera construite la future grande salle de spectacles, à Floirac. Ces gens du voyage, membres d'une mission évangélique, se retrouvent pour un rassemblement autour de leurs pasteurs, et expliquent qu'ils se sont installés là, parce qu'ils n'ont pas trouvé de places sur les aires d'accueil existantes.

"Je ne vois pas où on pourrait se mettre ailleurs que dans les champs ou dans les stades. Ici, on a l'eau, l'électricité pour laver et sécher le linge." — Sophie, maman de deux petites filles

La CUB, propriétaire du terrain, a engagé une action en référé devant la justice, mais la décision d'expulsion ne devrait pas être appliquée avant 15 jours à trois semaines.

Pas assez d'aires d'accueil

Cette occupation illégale  illustre le problème persistant du manque d'aires d'accueil pour les gens du voyage en Gironde, même si les communes ont fait des efforts ces dernières années pour se mettre en conformité avec la loi Besson. Une loi qui oblige toutes les communes de plus de 5.000 habitants à disposer d'une aire de ce type.

Le préfet de Gironde est chargé avec le Conseil général, du suivi du schéma départemental d'accueil des gens du voyage, et il constate du mieux du côté des communes  Pour les aires de moins de 50 places, deux-tiers de celles prévues par ce schéma ont déjà été réalisée, et pour les aires de grand passage, pour permettre l'installation de 50 à 200 caravanes, les choses s'améliorent aussi.

"De nouveaux projets permettront d'accroitre les capacités d'accueil"

Dans la CUB, trois aires de grand passage, pouvant accueillir jusqu'à 200 caravanes, étaient prévues dans ce schéma. Or, à ce jour, une seule a été créée, près de Bordeaux-Lac. Des projets sont également lancés à Lacanau, Andernos et dans le Libournais.

Gens du voyage

À Floirac, les gens du voyage ont promis de rester une quinzaine de jours  avant de reprendre la route.

"Là, on a ce qu'il faut parce qu'il y a l'eau et le courant"