Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Port de Couze : Des Gilets Jaunes au bord de la route pour le réveillon de Noël

vendredi 21 décembre 2018 à 18:41 Par Corinne Duval, France Bleu Périgord

La plupart des Gilets Jaunes de Dordogne vont rester en famille pendant ces fêtes. Ils promettent de revenir le 3 janvier pour continuer le combat. Certains restent mobilisés, y compris pour le réveillon de Noël. Des Gilets Jaunes de Port de Couze vont rester ensemble sur le bord de la route.

Les Gilets Jaunes les plus motivés seront au pied du sapin à Port de Couze pour le réveillon de Noël
Les Gilets Jaunes les plus motivés seront au pied du sapin à Port de Couze pour le réveillon de Noël © Radio France - Corinne Duval

Port-de-Couze, Lalinde, France

Ils ne seront pas nombreux sur les ronds-points au soir du réveillon de Noël. La grande majorité des Gilets Jaunes encore mobilisée restera en famille pour les fêtes. Ils rentrent à la maison pour profiter de leur famille alors que certains sont sur le pont depuis le début du mouvement, le 17 novembre dernier. Ils se sont promis de revenir le 3 janvier prochain pour continuer de mener leur combat. D'autres, seront bien présents sur les ronds-points le 24 décembre au soir car il n'est pas question pour eux de stopper le mouvement. 

Je fais la popotte, les courses, je m'occupe de l'intendance et je suis très fière de moi"- Huguette, Gilet Jaune à Port de Couze depuis le début de la mobilisation. 

Huguette, 64 ans, autrement baptisée "Mamiguette" sera au bord de la route pour le réveillon de Noël avec son mari. Elle perçoit 300 euros de retraite par mois après avoir un peu travaillé mais surtout élevé ses trois enfants. Elle "bénit" son mari qui touche une pension légèrement supérieure.  "Je suis la cantinière", dit-elle,  "Je fais la popotte, les courses, je m'occupe de l'intendance. Sur cette intersection de Port de Couze, sous la pluie, dans le gris, elle garde le sourire. Elle dit avoir retrouvé le goût de vivre sur cette intersection parce qu'elle s'est fait beaucoup d'amis. "On se tient les coudes. J'ai trois filles qui me soutiennent, mes petits-enfants me soutiennent et j'ai un petit-fils de 14 mois, Jules, qui porte un gilet jaune et qui est notre mascotte".

Pour le réveillon de Noël, "C'est l'auberge espagnole, chacun participe comme il peut"

Le 25 décembre, Huguette et ses amis resteront en famille mais le 24, ils seront ensemble. "C'est l'auberge espagnole, chacun apporte ce qu'il peut. On participe comme on veut. _Celui qui a quelque chose apporte à manger pour les autres. Ceux qui n'ont rien n'apporte rien._" Les Gilets Jaunes qui sont désormais privés de barnum, après l'intervention des gendarmes, resteront quoiqu'il advienne sur le site. "Même s'il pleut, il faudra quand même démontrer notre détermination. Ce n'est pas la neige, le froid, la pluie qui vont nous arrêter."

Les Gilets Jaunes seront à Port de Couze pour le réveillon de Noël mais il prévoit aussi d'être sur place pour le réveillon de la Saint-Sylvestre.