Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Des gilets jaunes de Nice s'installent dans l'ancien hôpital Saint-Roch

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Pour aider les personnes sans-abris, des gilets jaunes ont investi l'hôpital désaffecté Saint-Roch à Nice avant d'être délogés jeudi soir par la police.

Un gilet jaune géant a été déployé sur la façade de l'hôpital St Roch ce jeudi soir.
Un gilet jaune géant a été déployé sur la façade de l'hôpital St Roch ce jeudi soir. © Radio France - Justine Leclercq

Nice, France

Nouvelle action des gilets jaunes de Nice. Une vingtaine d'entre eux a déployé un gilet jaune géant ce jeudi soir sur la façade de l'hôpital Saint-Roch de Nice, inoccupé depuis fin 2015. Un geste symbolique pour dénoncer le fait que des personnes se retrouvent à la rue alors qu'il y a des bâtiments inoccupés. Certains gilets jaunes ont donc décidé d'investir une partie de l'hôpital Saint-Roch pour y loger des sans-abri. D'après Martial, l'un des gilets jaunes, des travaux ont été réalisés ces derniers jours pour rétablir l'eau, l'électricité et le chauffage. Au moins deux familles seraient hébergées dans l'hôpital désaffecté depuis plusieurs jours.

Les gilets jaunes insistent sur le fait qu'ils n'ont commis aucune infraction en pénétrant dans l'hôpital et qu'ils ne sont pas dans l'illégalité.

Héberger des sans-abri et préparer une nouvelle constitution

La partie réhabilitée devait aussi servir de lieu d'échange en vue de préparer le référendum d'initiative citoyenne (RIC) et de réfléchir à la nouvelle constitution. Un projet enrayé par les forces de l'ordre qui ont fait évacuer les lieux ce jeudi soir. 

D'après la préfecture des Alpes-Maritimes, le CHU de Nice, actuel propriétaire de l'hôpital Saint-Roch a saisi le préfet qui a accordé immédiatement le recours à la force publique pour faire sortir les gilets jaunes et les sans-abri de l’hôpital désaffecté pour des raisons de sécurité. Il y aurait notamment des risques importants d'incendie.