Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Des gilets jaunes veulent se structurer dans l'Yonne

dimanche 2 décembre 2018 à 18:08 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

Dans un communiqué publié sur la page Facebook "89 Gilets jaunes", un collectif propose d'élire un représentant départemental, et la création d'une association de loi 1901.

Après les nombreuses actions menées, comme ici à Sens le 1er décembre, certains gilets jaunes veulent donner plus de structure au mouvement.
Après les nombreuses actions menées, comme ici à Sens le 1er décembre, certains gilets jaunes veulent donner plus de structure au mouvement. © Radio France - Kevin Dufrêche

Yonne, France

Est-ce le début d'une véritable structuration du mouvement des gilets jaunes dans l'Yonne ? En tous cas certains le souhaitent. Sur la page Facebook "89 Gilets jaunes", un communiqué a été publié. Dans ces pages, deux propositions : l'élection d'un représentant départemental, et la création d'une association de loi 1901.

5 candidats en lice

Un appel à candidature a été diffusé il y a quelques jours sur la page Facebook : 5 personnes y ont répondu, 3 hommes et 2 femmes. Il faut désormais organiser l'élection : selon nos informations, le vote devrait se faire dans la semaine, via l'installation de bureaux de vote physiques durant toute une journée, à Auxerre, Avallon, et Sens

D'après le communiqué, ce représentant aura pour mission de créer une association de loi 1901. Toujours selon le communiqué, l'association aura pour mission d'éviter toute tentative de récupération politique du mouvement ; elle permettra le débat, et pourra porter des revendications claires ; et puis elle facilitera l'organisation de réunions, une association pouvant solliciter le prêt d'une salle par exemple.  

Sur Facebook, les avis sont partagés en commentaires : si la plupart saluent l'initiative, d'autres estiment qu'élire des représentants, c'est faire le jeu du gouvernement.