Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des habitants de Behren-lès-Forbach dénoncent des problèmes récurrents de chauffage

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

A Behren-lès-Forbach, des habitants grelottent dans leur appartement. Certains se plaignent de problèmes de chauffage collectif récurrents et appellent leur bailleur à réagir.

Depuis quatre ans, Mahfoud se plaint de radiateurs qui ne chauffent plus.
Depuis quatre ans, Mahfoud se plaint de radiateurs qui ne chauffent plus. © Radio France - Boris Hallier

Behren-lès-Forbach, France

Habitant de Behren-lès-Forbach depuis 30 ans, ancien salarié de la mine, Mahfoud ne décolère pas. "Posez votre main là, en bas du radiateur, vous voyez bien, c'est froid. Et pourtant il est au maximum." 

Chaque hiver, depuis un changement d'installation il y a quatre ans, il assure grelotter dans son appartement."On ne peut pas rester dans la cuisine, c'est comme si on mettait la tête dans le frigo. On est mieux à l'extérieur que dedans. Je râle chaque année, mais tout le monde s'en fout", lance-t-il, accusant le bailleur, CDC Habitat, de ne pas prendre en considération ses remarques. 

Une pétition lancée l'année dernière

Dans la barre d'immeuble voisine, rue du Kelsberg, même constat pour Yvonne, 87 ans. "On a froid, il fait à peine 18 degrés. Du coup, je suis obligé d'installer un chauffage électrique et j'ai toujours une couette à portée de main."

Des habitants de la rue du Kelsberg dénoncent des températures trop fraiches. - Radio France
Des habitants de la rue du Kelsberg dénoncent des températures trop fraiches. © Radio France - Boris Hallier

"Mes enfants sont tous enrhumés"

Son voisin, Boubacarra renchérit : "On a toujours un plaid à proximité. _J'ai des enfants en bas âge. Ils sont tous malades, tous enrhumés_. A chaque fois que quelqu'un nous rend visite, il se rend compte qu'il fait froid."

Bouboucarra a lancé une pétition en mars dernier.  - Radio France
Bouboucarra a lancé une pétition en mars dernier. © Radio France - Boris Hallier

En mars dernier, il a adressé une pétition au bailleur, CDC Habitat, pour lui demander de réagir. "Ils sont venus avec du matériel et nous ont répondu qu'il faisait 20 degrés, le minimum légal. Mais pour nous ça n'est pas assez!"

Le bailleur reconnaît des dysfonctionnements

"Nous sommes conscients qu'il y a des petits soucis de chauffage, des dysfonctionnements d'installation, on prend ces problèmes très au sérieux, et à chaque fois on interpelle notre prestataire", explique Jean-Paul Merlot, directeur général de CDC Habitat Sainte-Barbe, à Berhen-lès-Forbach. 

"Nous, le 19 degrés c'est contractuel, on s'y engage. Nous nous engageons à une température minimale légale de 19 degrés", rappelle-t-il, promettant de rencontrer les habitants se plaignants des températures trop fraîches. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu