Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des habitants de Biot manifestent pour une meilleure protection face au risque d'inondation

mercredi 3 octobre 2018 à 17:45 Par Marion Chantreau, France Bleu Azur

Une soixantaine d'habitants de Biot ont manifesté ce mercredi au rond-point de la Romaine, à l'entrée d'un hameau classé en zone inondable, pour rappeler leur impatience concernant les travaux et aménagements sensés les protéger des inondations.

Manifestation à Biot pour demander une protection contre les risques d'inondations
Manifestation à Biot pour demander une protection contre les risques d'inondations © Radio France - Marion Chantreau

Biot, France

Il y a trois ans, le 3 octobre 2015, des inondations meurtrières causaient la mort de vingt personnes dans les Alpes-Maritimes. A Biot, trois personnes étaient décédées, trois résidents d'une maison de retraite morts noyés. Ce mercredi, une soixantaine d'habitants de la commune se sont rassemblés pour exprimer leur colère car, selon eux, les travaux de protection ne vont pas assez vite et de nombreuses maisons sont encore exposées aux risques d'inondations, en cas de crues éclairs. 

Réaménager l'autoroute A8 pour mieux évacuer l'eau

Parmi les travaux réclamés, l'agrandissement des buses de l'autoroute A8 pour évacuer les embâcles vers la mer en cas de crues, Guilaine Debras, maire de Biot, présente lors de la mobilisation citoyenne, a annoncé que le gouvernement venait de reconnaître que ces buses sont insuffisamment dimensionnées pour laisser les eaux s’écouler,  sans submerger des quartiers entiers. Une lueur d’espoir, mais il faut entamer des travaux sans plus tarder

Guilaine Debras, maire de Biot

Pour Michelle, c'est l'angoisse, à chaque nouvel orage violent, que les inondations recommencent. Rien n'a été entrepris, dit-elle, en termes de travaux et d’ouvrages de protections. 

Michelle, habitante de Biot

Ces Biotois avaient été sinistrés le 3 octobre 2015. Ils en appellent au courage politique pour mettre à l'abri la population en construisant les ouvrages nécessaires et en stoppant l'urbanisation massive. 

Il faut protéger la population selon cet habitant qui en appelle au courage des politiques

Il faut agrandir les buses de l'A8 selon cet habitant

Avant la fin de cette année, une dizaine de maisons classées en zone rouge dangereuse, dans le hameau de la Brague, seront détruites, rachetées par le fonds Barnier (fonds de prévention des risques naturels majeurs).

Mobilisation pour la protection des Biotois exposés au risque inondation à l'appel de municipalité  - Radio France
Mobilisation pour la protection des Biotois exposés au risque inondation à l'appel de municipalité © Radio France - Marion Chantreau