Société

Des habitants de Crozon refusent le nouveau compteur Linky

Par Annaïg Haute, France Bleu Breizh Izel mercredi 3 février 2016 à 16:09

Installation d'un compteur Linky (illustration)
Installation d'un compteur Linky (illustration) © Maxppp - Franck Fernandes

Les compteurs "Linky" d'ERDF font disjoncter les habitants de la Presqu'ile de Crozon ! Une réunion publique est prévue ce jeudi, car de nombreux habitants refusent l'installation de ces compteurs de nouvelle génération qui donnent la consommation en temps réel. Ils craignent pour leur santé.

Pour le moment, ils s’échangent des lettres types de refus sur les forums. Des habitants de la Presqu’île de Crozon, rassemblés en collectif, s’organisent pour protester contre l’installation de ces nouveaux compteurs, depuis le début du mois.

Jean-Baptiste habite Argol, et pour lui, ces compteurs Linky mettent la santé des habitants en danger. " Ce compteur utilise des technologies qui vont générer des ondes électromagnétiques dans nos foyers, c’est reconnu comme potentiellement cancérigène par l’OMS ".

C’est comme si on avait une antenne relais chez nous ! - Hélène

Hélène, qui vit avec lui, confie également ses doutes. " Ces compteurs ont été testés au Canada, les effets sur la santé, avant même de parler de cancer sont des perturbations du sommeil, des difficultés de concentration, des douleurs, la même chose qu’on a pu observer près des antennes relais. C’est comme si on avait une antenne relais chez nous, le circuit électrique va jusqu’aux prises des réveils, aux ampoules des lampes de chevets !  "

Il n’y a pas d’effet sur la santé - D.Fleurant, ERDF

De son coté, Didier Fleurant, le directeur d'ERDF dans le Finistère, veut calmer le jeu : " C’est quelque chose qui a été testé entre 2009 et 2011. On a mesuré avec des experts indépendants qu’il n’y avait pas d’effet sur la santé. ". Lui explique qu'il y a déjà 1000 compteurs Linky installés dans le département, et que l’objectif est d’équiper à terme deux millions de foyers bretons, car selon lui, Linky a beaucoup d’avantages : " Le client va pouvoir visualiser sa consommation pour la première fois, et la maîtriser. Par exemple, par rapport aux appareils en veille, le client pourra visualiser la différence entre le jour où il laisse en veille et le jour où il arrête ses équipements ".

Un maire dénonce le manque d'information, et refuse pour l'instant que le compteur soit installé chez lui !

Pas sûr que cela suffise à rassurer les habitants pour autant. Le maire de Lanvéoc, croule sous les appels, et s'il n'est pas contre, il a lui-même refusé que le compteur soit posé chez lui, à titre préventif dit-il. Il regrette le manque d'information. D'ailleurs, comme tous les élus du secteur, il participera à la réunion d'information, en présence d'ERDF, ce jeudi soir, à Crozon.

En quelques jours, le collectif a rassemblé plus de 100 personnes - Radio France
En quelques jours, le collectif a rassemblé plus de 100 personnes © Radio France - Annaïg Haute