Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Strasbourg va accueillir 150 réfugiés afghans

Dès ce jeudi 26 août, 150 Afghans seront accueillis à Strasbourg, annonce la préfecture du Bas-Rhin. Tous ont fui l'Afghanistan après la prise de Kaboul, la capitale, par les talibans.

Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg et Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin. Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg et Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin.
Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg et Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin. © Radio France - Corinne Fugler

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, annonce ce mercredi l’accueil à Strasbourg de 150 réfugiés afghans, à partir de jeudi 26 août 2021, sur un total de 2.000 exilés afghans accueillis en France. 

Publicité
Logo France Bleu

Ils seront hébergés à l'hôtel Mercure de place de Bordeaux, réquisitionné pour un mois, le temps de déposer leur demande d'asile et d'effectuer une quarantaine liée à la crise sanitaire. 

Ces réfugiés seront accompagnés dans leurs démarches et dans leur quotidien par l'association Foyer Notre-Dame , avec l'appui de la Croix Rouge. Des effectifs de police et des vigiles seront aussi postés dans l'hôtel. L'identité de ces exilés a été étudiée par la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure , lors de leur arrivée à Paris.

Strasbourg va jouer le rôle de "sas d'entrée"

L'accueil à Strasbourg doit constituer "un sas d'entrée sur le territoire français", assure la Préfecture du Bas-Rhin. Il sera adapté aux besoins de chacun, dans le cadre du pont aérien organisé par la France.

On ne connaît pas encore le profil de ces réfugiés, fraîchement arrivés à l'aéroport de Roissy. Ils voyageront en bus de Paris à Strasbourg durant la nuit du 25 au 26 août. Ils n'ont pas vocation à s'installer durablement dans la capitale alsacienne, sauf s'ils en émettent le vœu. 

Strasbourg est pour le moment la seule ville de la zone de défense et de sécurité Est qui participe à l'accueil de cette première vague de réfugiés.

Un soutien administratif et psychologique

Ces exilés afghans et leurs familles bénéficieront d'un soutien psychologique, apporté par la cellule d'urgence médico-psychologique du Bas-Rhin . Un psychologue du Foyer Notre-Dame sera aussi affecté à leurs côtés, ainsi que plusieurs interprètes et travailleurs sociaux.

La maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian (EELV) a, dès le 17 août, assuré que la ville était "prête à accueillir les Afghans et les Afghanes" qui fuient le régime taliban. L'élue apporte aussi son soutien à l'initiative de quatre théâtres de la ville. Ces structures, Le Maillon, le TJP, Pôle Sud et les TAPS, ont invité sept artistes afghans en Alsace, pour une résidence artistique qui devrait durer deux ans.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu