Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des jeunes catholiques landais rencontrent le Pape François à Rome

-
Par , France Bleu Gascogne

Une centaine de Landais à Rome. Des jeunes de 15 à 30 ans du diocèse d'Aire et Dax, qui ont rencontré le pape François dans le cadre des Journées Landaises de la Jeunesse.

Le Pape François a rencontré les Landais ce jeudi matin au Vatican, en audience privée
Le Pape François a rencontré les Landais ce jeudi matin au Vatican, en audience privée - Diocèse d'Aire et Dax

Département Landes, France

Une centaine de Landais à Rome. Ces jeunes de 15 à 30 ans du diocèse d'Aire et Dax ont rencontré le pape François par deux fois ce mercredi et ce jeudi, dans le cadre des Journées Landaises de la Jeunesse (JLJ 2019). Mercredi en audience générale et ce jeudi matin en audience privée. La demande avait été formulée l'an dernier par Monseigneur Nicolas Souchu, l'évêque de Dax. 

Le pape François a adressé un message aux Landais, qui ont ensuite pu le saluer individuellement. Une demi heure était réservée aux jeunes, venus au Vatican avec leurs foulards rouges et quelques cadeaux. 

La majorité d'entre eux rencontrait, comme Coraline, rencontrait le Pape François pour la première fois. A 23 ans, la jeune fille qui habite Heugas, parle d'un moment très intense : "C'était une chance unique de pouvoir le rencontrer en personne. J'étais stressée, mais pleine de joie en même temps parce qu'on ne pense avoir l'occasion et l'opportunité de le faire un jour. C'était un moment très émouvant pour moi." Mais, il a fallu faire vite, à peine 30 secondes : "Le temps de lui serrer la main et de le remercier de tout ce qu'il fait pour les chrétiens."

Avant de rencontrer le Pape, quelques consignes ont été passées : ne pas saluer à genoux, mais rester debout, ne pas embrasser sa bague, mais simplement tendre la main. "Il est gentil, souriant, avenant et très protecteur" raconte Coraline, à la sortie de l'audience. Bruno, 28 ans, originaire d'Hagetmau a été impressionné et ému, lui aussi : "Mais, comme il est très souriant on se sent tout de suite _à l'aise_. Une fois qu'on est en face de lui, on ne sent pas vraiment de barrières."

Choix de la station

France Bleu