Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des jouets sous contrôle à Noël

mardi 11 décembre 2018 à 18:54 Par Denys Baudin et Thierry Boulant, France Bleu Auxerre

La Répression des fraudes veille à l'approche des fêtes de fin d'année. Nous avons suivi un inspecteur dans un hypermarché de l'Yonne qui nous a donné aussi quelques conseils par rapport aux sites de jouets sur internet.

Les jouets contrôlés pour Noël
Les jouets contrôlés pour Noël © Radio France - Thierry Boulant

Auxerre, France

Les agents contrôlent les métiers de bouche, les marchés de Noël ou les distributeurs de jouets. Des jouets que l'on achète de plus en plus sur internet, parfois sans se méfier. Il faut pourtant intégrer quelques mesures de prudence pour éviter les mauvaises surprises.

"Sur internet vous ne voyez pas la qualité des jouets "- Kévin Ortiz, inspecteur

Kevin Ortiz est inspecteur à la direction de la concurrence, consommation et répression des fraudes dans l’Yonne : " sur internet vous ne voyez pas la qualité des jouets. Vous vous en apercevez quand vous le recevez. Ce qui est problématique sur la vente à distance, c'est la livraison et le remboursement. Il faut se fier à la réputation des sites ."

"Attention aux arnaques sur internet"

Il y a des arnaques avec des sites dédiés à Noël qui se montent et cassent les prix :" parfois les gens achètent des jouets sur ces sites mais ne seront jamais livrés ni remboursés. Il faut _toujours vérifier les mentions légales_. S'il n' y a pas d'identité d'un opérateur derrière un site internet, c'est que c'est louche. Si la connexion n'est pas sécurisée au moment du paiement il faut s’alerter."

Des sites de jouets qui sont des pièges sur internet

Une trentaine de contrôles chaque année

Kévin Ortiz effectue une trentaine de contrôles par an. C'est souvent par les jouets destinés au moins de trois ans qu'il commence avec un petit tour au rayon peluche : " on regarde que le rembourrage ne soit pas accessible, on vérifie qu'on ne puisse pas arracher les yeux. En tirant un peu _si l’œil s'arrache, il y a un problème_." 

Celui fait l'objet d'une vérification a des yeux bien accrochés. Ensuite un coup d’œil sur l'étiquette : " le jouet vient de Chine. Le marquage est bien présent. Le numéro de lot est bien présent. L'importateur et le fabricant aussi. Tout cela fait partie des _mentions obligatoires_." 

Tout y est. Kevin Ortiz, sort alors un cylindre de sa poche : "ce gabarit modélise les voies aériennes et digestives d'un enfant de 36 mois. On regarde ce qui rentre dans le gabarit. Si ça rentre dans le gabarit ça veut dire que l'enfant peut l’ingérer." 

En cas de doutes  les jouets sont testés en laboratoire

Au rayon des grands, les plus de  trois ans c'est surtout la toxicité des matières qui est évaluée, notamment pour tout ce qui est fait en PVC : " ces jouets là j'aime bien les regarder aussi et les sentir. S'il y a une odeur pétrolière on fait un prélèvement et on l'adresse à nos laboratoires"

Des jouets contrôlés parfois envoyés en laboratoire

Dans l’Yonne, cinq a six jouets par an sont envoyés au labo pour test et 20 % de l'ensemble des contrôles donnent lieu à un avertissement ou une verbalisation.