Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des joueurs du Stade Brestois à la rencontre d'enfants hospitalisés à Bohars

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Trois joueurs du Stade Brestois ont passé une heure avec quelques enfants du service pédopsychiatrique et au centre de soins, à l'hôpital de Bohars. L'occasion d'échanger quelques passes et signer des autographes.

Quelques enfants ont pu jouer avec la mascotte et les joueurs du Stade Brestois
Quelques enfants ont pu jouer avec la mascotte et les joueurs du Stade Brestois © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Brest, France

Toute timide, Shannon regarde les joueurs de loin. L'adolescente, qui suit les matchs du Stade Brestois, n'ose pas leur parler au début : "ça fait bizarre" souffle-t-elle. Discuter et signer des autographes, c'est pourtant pour ça que Samuel Grandsir, Romain Perraud et Hianga'a Mbock sont venus à l'hôpital. 

Sortir les enfants du quotidien hospitalier

"Certains me disaient quelque chose, je crois que j'ai déjà vu une affiche où ils étaient dessus", lance Claire, 13 ans. Chez elle, c'est plutôt les matchs du PSG que regardent son père et son frère. Pas rancunier, Romain Perraud discute avec elle et signe les autographes à la pelle : "c'est normal, c'est un club qui donne des paillettes à tout le monde !"

Les joueurs ont distribué les photos dédicacées aux enfants et au personnel soignant - Radio France
Les joueurs ont distribué les photos dédicacées aux enfants et au personnel soignant © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Avec ses coéquipiers, il fait quelques dribbles, avant de laisser le ballon à un petit garçon, sous l’œil des soignants. "Certains n'ont pas la chance d'aller au stade donc c'est bien pour eux, ça leur met des étoiles dans les yeux", lance Mélanie Bonno, une infirmière. "Les enfants sont assez spontanés, donc quand il y a un ballon, c'est la joie", ajoute Pascale Auffret, responsable du service prenant en charge les 3-6 ans. 

"C'est vraiment _une bonne chose de pouvoir les divertir, leur faire penser à autre chose_", estime le milieu de terrain Hianga'a Mbock. "Malheureusement, ils n'ont pas notre chance de footballeur en étant hospitalisés, lance Samuel Grandsir. Ça donne de la force quand on pense à eux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu