Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dès le 14 janvier, un numéro à composer pour se faire vacciner contre la COVID-19 en Moselle

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La campagne de vaccination contre la COVID-19 franchit un nouveau cap, en Moselle, dès le jeudi 14 janvier avec la mise en place d'un numéro de téléphone dédié à la prise de rendez-vous pour les 75 ans et plus vivant dans le département.

Une vaccination de personne âgée, à Périgeux (Dordogne)
Une vaccination de personne âgée, à Périgeux (Dordogne) © AFP - Romain Longieras / Hans Lucas

Le 03 87 345 345. Dès 9 heures, ce jeudi 14 janvier, c'est le numéro à composer si vous vivez en Moselle, que vous avez 75 ans ou plus, et que vous souhaitez recevoir un vaccin anti-COVID 19.

Un numéro pour toute la Moselle

Une dizaine d'agents répondront. Cette cellule, située à l'hôpital de Mercy, près de Metz, centralisera les appels de tout le département. "Les personnes pourront, ensuite, prendre rendez-vous dans les centres de vaccination de Metz, Thionville, Sarreguemines ou Sarrebourg, qui ont déjà ouvert. Puis dans ceux de Forbach, Saint-Avold et Château-Salins qui ouvriront prochainement" explique le Préfet de la Moselle, Laurent Touvet.

Environ 100.000 personnes de 75 ans et plus vivent en Moselle. La prise de rendez-vous sera aussi possible sur le site doctolib.fr, sans avoir à passer par cette cellule téléphonique. "Beaucoup de personnes âgées se rendent compte qu'elles sont fragiles, privées de l'affection de leurs proches. Le moyen de retrouver cette convivialité, c'est d'être protégé. C'est pour ça qu'elle veulent se faire vacciner. Elles engagent un mouvement pouvant être diffusé dans une large partie de la population, qui a compris qu'on ne peut vivre indéfiniment avec un masque et à distance" conclut Laurent Touvet.

La prise de rendez-vous sera aussi possible sur le site doctolib.fr, sans avoir à passer par cette cellule téléphonique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess