Société

Des lycéens créent un journal en hommage à Charlie Hebdo

Par Eric Turpin, France Bleu Picardie jeudi 12 février 2015 à 6:00

Gaëlle Hollingue et Jérémy Frisé font partie de l'équipe rédactionnelle

Des élèves du lycée Boucher de Perthes à Abbeville ont décidé de créer un journal en hommage à Charlie Hebdo. Le 7 janvier, l'attentat contre l'hebdomadaire faisait 12 morts. Après un rassemblement dans leur établissement, les lycéens ont décidé de prendre le crayon pour exprimer à nouveau leur soutien.

Deux jours après l'attentat contre Charlie Hebdo, un grand rassemblement était organisé par les élèves du lycée Boucher de Perthes d'Abbeville dans l'enceinte de l'établissement. 

A l'initiative de ce rassemblement, Jérémy Frisé, un élève de terminale L, qui a décidé de poursuivre l'hommage aux 12 victimes assassinées en créant un journal. 

Des mots et des dessins

« Je me suis dit qu'avec des mots, un journal, des articles, avec des dessins comme le fait Charlie Hebdo, c'était une meilleure façon de leur rendre hommage » , explique le jeune homme. 

Une dizaine de lycéens participent à ce projet. Il ya des élèves de terminale, de première et même de BTS. Benjamin Sellier a rejoint la petite rédaction. Il ne lisait pas Charlie Hebdo avant l'attentat. Mais depuis il a pris conscience qu'en frappant le journal, on avait touché à la liberté d'expression.

« Faire un journal, c'est un bel hommage et c'est quelque chose de plus personnel » , raconte le lycéen, « Les articles, on les écrit nous-mêmes. Y'a aussi des dessins » .

Dans le journal, un article sera consacré au plan Vigipirate. Le lecteur pourra aussi découvrir les coulisses de l'intervention des forces spéciales. Le journal sera imprimé début mars. 

L'esprit Charlie Hebdo

« Avant l'attentat contre Charlie Hebdo, je voulais devenir journaliste. Ca m'a renforcé dans cette idée » , ajoute Benjamin. L'attentat contre Charlie Hebdo a changé sa vie : « Avant j'étais dans ma bulle, je ne m'occupais pas beaucoup de ce qu'il y avait autour de moi. Ca m'a fait grandir » .

A travers cette nouvelle initiative, les lycéens veulent prouver à leur façon qu'on n'a pas tué Charlie Hebdo, ni son esprit, et le journal est éternel. 

"Avec des mots et des dessins, c'était la meilleure façon de leur rendre hommage"