Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des lycéens du monde entier viennent passer un an dans des familles d'accueil en Dordogne

lundi 10 septembre 2018 à 5:25 Par Emeline Ferry, France Bleu Périgord et France Bleu

Ils viennent du monde entier et vont passer un an en Périgord. Ces lycéens ont rencontré ce dimanche leurs familles d'accueil.

Les huit lycéens et leurs familles d'accueil se sont rencontrés ce dimanche devant la gare de Périgueux.
Les huit lycéens et leurs familles d'accueil se sont rencontrés ce dimanche devant la gare de Périgueux. © Radio France - Emeline Ferry

Dordogne, France

Ils viennent d'Italie, d'Allemagne, de Slovaquie et même de Thaïlande. Huit jeunes de 16 et 17 ans sont arrivés ce dimanche 9 septembre à la gare de Périgueux. Ils vont passer dix mois dans des familles d'accueil réparties sur tout le département. 

Dimanche, ils ont pu faire connaissance avec les personnes avec lesquelles ils vont vivre pendant un an. Organisé par l'association AFS Vivre sans frontières, cet échange permet aux jeunes de vivre une année dans un pays qu'ils ne connaissent pas, et aux familles d'accueil de découvrir une nouvelle culture.

Dix mois d'échange culturel

À l'arrivée du train, les familles étaient très excitées à l'idée de rencontrer leurs enfants d'adoption pour un an. "Je suis très contente de rencontrer Nicolo, le jeune Italien que nous allons héberger", raconte Sylvie, qui vit à Saint-Jean-de-Côle. "Je suis très excité aussi", ajoute le jeune homme. "Il me tarde de découvrir la culture française et d'apprendre la langue"

C'est un véritable choc culturel, ils n'ont pas les mêmes habitudes que les Français

Pendant les premiers instants, la communication est difficile. On parle avec les mains, on tente quelques mots en anglais. "Les premières semaines sont fatigantes pour les jeunes, ils ont beaucoup de choses à assimiler", souligne Sandie Boucher, membre de l'association. "C'est un véritable choc culturel, ils n'ont pas les mêmes habitudes que les Français. Par exemple, ils ne comprennent pas que nous soyons toujours en retard ! Mais ils trouvent que nous sommes très ouverts et qu'il est facile de communiquer avec nous"

Vincent est venu accueillir Luis, un jeune Brésilien, qui va vivre chez lui pendant dix mois. - Radio France
Vincent est venu accueillir Luis, un jeune Brésilien, qui va vivre chez lui pendant dix mois. © Radio France - Emeline Ferry

Pour les jeunes, c'est une très belle opportunité. Vincent, un jeune Périgourdin, vient de passer un an dans une famille du Minnesota, aux États-Unis. Aujourd'hui, c'est à son tour d'accueillir un jeune chez lui. Il comprend l'excitation et l'appréhension que ressent Luis, un lycéen brésilien de 17 ans.

"Je vais rester avec lui au lycée, pour l'aider à ses faire des amis, et dès qu'il aura besoin de moi", explique le jeune homme. pour s'intégrer plus facilement, les huit nouveaux Périgourdins démarrent le lycée dès ce lundi.