Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des lycéens tourangeaux partent au contact des migrants de Grande-Synthe

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu Touraine, France Bleu
Tours, France

Des élèves du lycée Notre-Dame-La-Riche à Tours (Indre-et-Loire) partent ce samedi dans le Nord de la France. Destination, le camp de migrants installé à Grande-Synthe près de Dunkerque (Nord). Pendant une semaine, ils vont venir en aide à quelques uns des 1300 réfugiés du camp.

Quelques baraques du camp de Grande-Synthe près de Dunkerque
Quelques baraques du camp de Grande-Synthe près de Dunkerque © Maxppp - Maxppp

Des élèves du lycée Notre-Dame-La-Riche à Tours (Indre-et-Loire) étaient partis à Lampedusa en Sicile à la rencontre des migrants en octobre 2015. Seize lycéens prennent désormais leur suite à partir de ce samedi. Ils partent dans le nord de la France, dans le camp de Grande-Synthe, à Dunkerque (Nord), pour cette fois-ci aider concrètement les migrants.

A Lampedusa, il y a un an et demi, leurs camarades avaient observé. A Grande-Synthe aujourd'hui, ils veulent désormais agir. C'est Robin Durieux, l'adjoint de direction pour l'animation, qui accompagne ces seize lycéens. En fait, cette nouvelle idée est venue après un constat fait en Sicile.

"En tant que citoyen, on a une place à prendre. Il faut que nous aussi, on s'y mette"

— Robin Durieux

Les filles vont donc notamment mettre en place un atelier bien être et relaxation pour les migrantes. Une idée qui a germé après un premier repérage sur place en novembre dernier. Les lycéens vont aussi mettre en place une animation à destination des enfants, ils vont également distribuer des repas et trier des vêtements. A leur retour en Touraine, ils comptent mettre à profit cette expérience, en mettant sur pied des actions locales cette fois. Une idée a germé, celle de monter une équipe de baby-sitters bénévoles pour famille de migrants.

Le départ des seize lycéens est prévu à 10h30 ce samedi matin, leur retour est fixé à vendredi prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess