Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Engagez vous ! Des lycéens volontaires à Évreux pour le service national universel

lundi 4 mars 2019 à 22:04 Par Laurent Philippot, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Le service national universel a été officiellement lancé ce lundi 4 mars dans l'Eure. Trois ministres, Gabriel Attal, Geneviève Darrieussecq et Sébastien Lecornu, sont venus à la rencontre de collégiens de Vernon et de lycéens d'Évreux pour leur présenter le dispositif.

Jade, Théo et Léo sont volontaires pour le SNU. Ils espèrent que leur candidature sera retenue
Jade, Théo et Léo sont volontaires pour le SNU. Ils espèrent que leur candidature sera retenue © Radio France - Laurent Philippot

Évreux, France

La campagne de mobilisation pour le volontariat pour le service national universel a été officiellement lancée ce lundi dans l'Eure, un des treize départements qui va expérimenter le dispositif en juin prochain pour sa première phase. Depuis ce 4 mars, les jeunes issus de ces départements, peuvent, dès l'année qui suit la classe de troisième, faire acte de candidature sur la plateforme www.jeunes.gouv.fr/SNU.  Le secrétaire d'État à la Jeunesse, Gabriel Attal, la secrétaire d'État aux Armées Geneviève Darrieussecq et le ministre des Collectivités Territoriales, Sébastien Lecornu ont échangé avec des élèves du lycée Aristide Briand. La cité scolaire d'Évreux accueillera les volontaires du SNU du 16 au 28 juin 2019. 

Le lycée Aristide Briand d'Évreux pourra accueillir 144 volontaires, répartis par chambre de trois. Un bâtiment pour les filles, un pour les garçons. - Radio France
Le lycée Aristide Briand d'Évreux pourra accueillir 144 volontaires, répartis par chambre de trois. Un bâtiment pour les filles, un pour les garçons. © Radio France - Laurent Philippot

Mixité et cohésion pour le service national universel

2000 à 3000 Français pourront, dans cette première expérimentation, se porter volontaire. C'est le cas de Jade, élève en seconde générale : "dès ce soir, je vais sur internet pour faire mon dossier" explique-t-elle, enthousiaste. 

Ça va nous inculquer plus de cohésion, de l'entraide, même si on ne se connaît pas" -Jade, élève de seconde

Questions /réponses pour les ministres : est-ce qu'il faut être sportif ? Je suis petite,  ça pose un problème ? On peut postuler même si on n'a pas 16 ans ? - Radio France
Questions /réponses pour les ministres : est-ce qu'il faut être sportif ? Je suis petite, ça pose un problème ? On peut postuler même si on n'a pas 16 ans ? © Radio France - Laurent Philippot

La volonté de ce service national universel, c'est favoriser la cohésion de la nation par le biais de sa jeunesse. Ce qui explique que les jeunes Eurois ne feront pas leur SNU dans l'Eure, mais dans un autre département.  Tous les frais de transport seront pris en charge et certains rêvent déjà à un voyage transatlantique, car dans les treize départements, il y a la Guyane.  Ce SNU, c'est une suite logique pour Léo, qui depuis trois ans est jeune sapeur pompier volontaire à la caserne du Neubourg. C'est pour le jeune homme une façon d'acquérir des compétences personnelles et professionnelles.  Mais attention, pour le secrétaire d'État à la Jeunesse, Gabriel Attal, pas question de voir dans ce service national universel un retour du service national... militaire.

"On n'a plus besoin d'avoir des générations entières formées au maniement des armées " explique Gabriel Attal

Le plus jeune membre du gouvernement en a profité pour faire quelques annonces lors de cette présentation, par exemple le fait que le premier passage du code de la route sera gratuit pour les volontaires. 

Gabriel Attal (au centre) reviendra dans l'Eure en juin. Il portera l'uniforme du SNU et partagera une journée les activités avec les jeunes. - Radio France
Gabriel Attal (au centre) reviendra dans l'Eure en juin. Il portera l'uniforme du SNU et partagera une journée les activités avec les jeunes. © Radio France - Laurent Philippot

Après un premier séjour de deux semaines fin juin autour des valeurs de la république, de formation aux premiers secours ou aux réactions à avoir en cas d'attentat ou de catastrophe naturelle, les volontaires devront effectuer une mission d'intérêt général, soit dans une collectivité, soit dans une association ou dans les corps armés. Le service national universel pourrait être étendu à toute la France à l'horizon 2022-2023.