Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des maisons mal construites par une entreprise de Seine-Maritime ?

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Un collectif de clients de l'entreprise DPLE, constructeur basé à Boos, dénonce des maisons livrées en mauvais état, qui ne sont parfois pas habitables.

Sur cette maison, la fenêtre et les arrêts de volets ne sont pas au même endroit.
Sur cette maison, la fenêtre et les arrêts de volets ne sont pas au même endroit. - DR

Seine-Maritime, France

Depuis un an, la vie de Murielle est devenue compliquée. Après avoir fait construire sa maison, à Epreville en Roumois, dans l'Eure, elle se retrouve dans un domicile qui ne semble pas terminé : un conduit de cheminée qui ne va nulle part, pas d'interrupteurs pour les volets roulants, des trous dans les murs... Mais le pire est à l'étage. 

Cela pose des questions de sécurité." Murielle, une des clientes de l'entreprise.

"Dans la salle de bains, le sol n'est pas droit. Je devais avoir une douche à l'italienne, mais elle ne peut pas être construite et je ne peux pas non plus mettre de lavabo. J'ai une baignoire, non fixée, car tout bouge, et on doit se laver les dents dans la baignoire, depuis un an. " 

Dans la chambre de sa fille, cela devient même dangereux, il y a un trou dans le sol : "J'ai un coffrage immense pour un petit conduit de cheminée, et il y a un trou énorme avec le plancher chauffant à l'air. Cela pose des questions de sécurité. La dalle est-elle résistante ? Le chauffage va-t-il marcher ?"

Tous les défauts sont constatés par huissier mais les problèmes ne sont pas réglés, la question d'une éventuelle démolition de la maison doit même se poser. 

Un an de retard de chantier, et des maison inhabitables

Murielle n'est pas seule, un groupe Facebook, réunissant une centaine de personnes se disant "victimes" de l'entreprise DPLE a été créé. Parmi les membres, il y a Aurélie Vincent, qui a déchanté à la livraison de sa maison, il y a deux mois : "Le chantier avait un an de retard, elle n'est pas finie, pas sécurisée. Il y a une terrasse sur le toit sans barrières, et qui devient une piscine quand il pleut." 

La terrasse sur le toit se transforme en piscine. - Aucun(e)
La terrasse sur le toit se transforme en piscine. - DR

"J'ai du mal à croire qu'ils ne savent pas qu'ils rendent des maisons inhabitables, déclare Benoît Devijver, le président de l'association de défense des consommateurs AAMOI. Aujourd'hui ils sont en phase d'expansion, mais les engagements qu'ils n'ont pas réussis à tenir vont les poursuivre." 

ECOUTEZ Aurélie Vincent, sur la livraison de sa maison.

Des constatations avec huissiers sont réalisées et certains clients ont décidé d'assigner l'entreprise en justice. 

Sincèrement, on est désolés." Michel Ettouati, le directeur de l'entreprise DPLE

Contactée, l'entreprise DPLE assume tous ces problèmes : "C'est un vrai problème et nous en sommes totalement conscients, assume Michel Ettouati, le directeur de l'entreprise. Sincèrement, on est désolés." Pour lui, les problèmes s'expliquent assez facilement : "Cela tient à une relative désorganisation. D'abord, il y a une baisse du marché, avec un appauvrissement de la sous-traitance, puis une reprise de l'activité brutale, et forte. On a été pris dedans. De plus, il y a eu des conditions météorologiques exceptionnelles, occasionnant du retard." 

Le constructeur fait une promesse : toutes les maisons ayant émis des réserves à la livraison seront réparées avant la fin de l'année 2019 : "Nous sommes une grande entreprise, nous tiendrons nos engagements, je ne crains pas la justice." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu