Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Des manchois sur la route de Lourdes

-
Par , France Bleu Cotentin

C'est demain samedi qu'environ 500 manchois partiront faire le pèlerinage à Lourdes.

Gilbert Allix et Corinne Dorion partent à Lourdes
Gilbert Allix et Corinne Dorion partent à Lourdes © Radio France - Katia Lautrou

Manche, France

C'est à 6 heures du matin demain samedi qu'environ 500 manchois partiront faire le pèlerinage à Lourdes. 11 cars en tout avec près de 200 pèlerins, 183 accompagnants dits "hospitaliers" pour 96 personnes malades ou handicapées. Le voyage est organisé par le diocèse de la Manche à Coutances. Tous seront 5 jours sur place pour ce moment de spiritualité très fort. 

Corinne Dorion est cherbourgeoise, handicapée , elle va à Lourdes depuis 2013 : "ce qui me touche c'est la solidarité entre les personnes, les plus valides aident ceux qui le sont moins. On est pris en charge du début à la fin. ça me rassure c'est pour cela que je continue à venir. Si on part c'est grâce aux hospitaliers et mois ça me touche et je leur dis merci. C'est une magnifique expérience. J'en ai besoin pour me ressourcer. On voit des gens de tous pays, on ne se connaît pas, on se se dit bonjour, on se sourit, c'est beau."   

Gilbert Allix est "hospitalier", ce cherbourgeois accompagne les personnes handicapées et malades à Lourdes pour la 71e fois : " je suis au service des malades et handicapés. Bien sûr on en revient fatigué mais 15 jours après on a envie d'y retourner. C'est la foi qui nous lie mais au-delà il y a l'amitié c'est très fort. On se donne vraiment à fond. On s'en occupe même la nuit. Les hospitaliers ont des journées qui commencent à 5 heures du matin et qui se terminent à 23H. On a aussi un programme spirituel établi avec le diocèse de Coutances avec des rencontres le matin et l'après-midi". 

Choix de la station

France Bleu