Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Retraites : des manifestants bloquent la présidence de l'Université de Rouen

Mobilisés contre la réforme des retraites, une centaine de manifestants ont bloqué les bâtiments administratifs de l'Université de Rouen, à Mont-Saint-Aignan ce vendredi 17 janvier au matin.

Étudiants, syndicalistes et personnels d'université ont bloqué les services centraux de la fac ce vendredi 17 janvier.
Étudiants, syndicalistes et personnels d'université ont bloqué les services centraux de la fac ce vendredi 17 janvier. © Radio France - Sixtine Lys

Au lendemain de plusieurs manifestations contre la réforme des retraites et une semaine pile avant l'examen de ce projet de loi controversé en conseil des ministres, les actions continuent. Ce vendredi 17 janvier, dès 7 heures du matin, un blocage s'est lancé sur le campus de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) en visant particulièrement les services centraux de l'Université de Rouen. Plus d'une centaine d'étudiants, de personnels universitaires mais aussi de gilets jaunes ont bloqué les accès aux bâtiments administratifs.

Inclure les étudiants dans la lutte

"On veut donner de la visibilité aux étudiants et aux personnels de l'université", a réagi, sur France Bleu Normandie, l'un des organisateurs de ce blocage, Pierre-Emmanuel Berche.

La question des retraites, c'est pour tout le monde !

Cet enseignant-chercheur en physique à l'université rouennaise est également membre du SNESUP-FSU, le syndicat national de l'enseignement supérieur. "Les étudiants participent aux journées d'actions depuis le 5 décembre mais ça ne se voyait pas tant que ça", juge-t-il. "Ils sont évidemment concernés, la question des retraites c'est pour tout le monde !"

Cette initiative s'est décidée pendant une assemblée générale de personnels et étudiants, soutenue par des syndicalistes de l'éducation nationale et de l'interprofessionnelle. D'où une population variée aux entrées des bâtiments administratifs de la fac de Rouen, ce vendredi 17 janvier au matin.

Que va devenir le mouvement ? "On organise une nouvelle AG à 10h30, ce vendredi, pour décider de la suite des événements", glisse Pierre-Emmanuel Berche.

Une mobilisation, plusieurs causes

Au-delà de l'action contre la réforme des retraites, ce mouvement a un but plus large : les manifestants protestent contre la future loi de programmation pluriannuelle pour la recherche (LPPR), une manière de privatiser l'enseignement supérieur. 

Autre revendication : un cri d'alerte sur le projet de fusion des universités de Rouen et Caen, défendu par le président Joël Alexandre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu